twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le gouvernement investira 23,4 millions USD dans la construction d’un parc TIC à Abuja

jeudi 11 février 2021

En 2020, les autorités nigérianes ont pris l’engagement de rattraper le retard du pays dans le numérique. En adoptant une nouvelle stratégie qui court sur dix ans, elles ont déterminé les différents axes de leurs investissements dans les TIC.

Le gouvernement nigérian a approuvé un investissement de 8,9 milliards de nairas (23,4 millions USD) pour la construction d’un parc technologique sur le territoire de la capitale fédérale à Abuja. La décision a été prise lors de la réunion du Conseil exécutif fédéral (FEC) qui s’est tenue mercredi 10 février.

Selon Isa Ali Pantami, le ministre des Communications et de l’Economie numérique, il a été attribué à cette infrastructure qui contribuera au développement technologique un terrain d’une superficie de 4 200 mètres carrés.

L’objectif « derrière le parc des TIC est qu’il soit un centre où les pôles TIC publics et privés seront coordonnés par le gouvernement fédéral du Nigeria, où de jeunes innovateurs aux idées folles et de rupture seront encadrés, et tout ce dont ils ont besoin sera fourni. Nous leur fournirons un environnement leur permettant d’utiliser et de proposer des technologies de rupture. C’est le premier du genre au Nigeria, nous avons tellement de parcs et de hubs, mais ils sont régionaux. Celui-ci sera national », a indiqué le ministre.

L’investissement technologique qu’annonce le gouvernement nigérian à Abuja cadre avec les ambitions de la nouvelle politique stratégique nationale de l’économie numérique adoptée l’année dernière. Dans son pilier 5, elle fait la part belle au développement et à la promotion des services numériques.

En encadrant les jeunes nigérians dans leurs idées technologiques novatrices, le gouvernement fédéral renforce les bases de la transformation numérique du pays. Il couve ainsi la prochaine génération de tech entrepreneurs à même de lui fournir les moyens de réaliser son objectif de création de 100 millions d’emplois d’ici 2030.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 11 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)