twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le délai d’identification des abonnés repoussé de 3 semaines après de vives protestations

mardi 22 décembre 2020

Les protestations des consommateurs nigérians ont eu raison du ministère des Télécoms qui a prolongé la période d’identification des cartes SIM. La nouvelle date butoir fixée devrait également mettre fin à la cohue dans les agences télécoms où le respect des mesures anti-Covid-19 devenait difficile.

Le lundi 21 décembre, Isa Ali Pantami, le ministre nigérian des Communications et de l’Economie numérique, a modifié les directives prises le 14 décembre 2020 quant à l’identification des abonnés au Nigeria. Contrairement à la date du 30 décembre 2020, il a été décidé de prolonger jusqu’au 19 janvier 2021 le délai d’identification.

La modification des précédentes directives relatives à l’identification des abonnés survient après de vives protestations des consommateurs, des associations télécoms, et mêmes de certains représentants du Parlement qui jugeaient la fenêtre d’identification fixée du 19 au 30 décembre 2020 trop courte.

Cette nouvelle date butoir s’applique uniquement pour les abonnés détenteurs d’un numéro d’identité nationale (NIN). Pour les consommateurs sans NIN, la prolongation de la période d’identification de leurs cartes SIM a été fixée au 9 février 2021.

Lors de la réunion durant laquelle ont été prises ces nouvelles directives, présidée par Isa Ali Pantami en présence des opérateurs et des responsables des différentes agences gouvernementales impliquées dans les télécoms, il a été souligné la suspension des frais USSD de vérification de l’identification pendant ces prolongations.

Alors qu’une seconde vague de Covid-19 est redoutée en Afrique, la pression de l’identification au Nigeria avait par ailleurs occasionné une forte violation des mesures barrières dans plusieurs agences télécoms et bureaux de la Commission de gestion de l’identité nationale (NIMC), pris d’assaut par les consommateurs.

(Source : Agence Ecofin, 22 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)