twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le coût d’accès à Internet a été réduit de plus de 50% depuis novembre, selon Isa Ali Pantami

vendredi 11 décembre 2020

Le Nigeria a fait un grand bond dans l’amélioration de l’accès de ses populations à l’Internet à haut débit. De janvier 2020 à novembre, le prix du gigaoctet a chuté de plus de 50%, au-delà de ce qui était prévu pour l’année dans le plan national du haut débit.

Depuis le mois de novembre 2020, le coût d’accès à l’Internet à haut débit au Nigeria a été réduit de plus de moitié. « Le coût moyen du Go de données est passé de 1 000 nairas [2,62 USD, Ndlr] en janvier 2020 à 487,18 nairas en novembre 2020 », a déclaré le ministre des Communications et de l’Economie numérique, Isa Ali Pantami, dans un communiqué publié mardi 8 décembre par son assistant technique Femi Adeluyi.

Le patron du secteur nigérian des TIC et Télécoms, a souligné que cette baisse tarifaire découle d’une résolution prise par le comité gouvernemental inauguré le 16 décembre 2020 pour développer le plan national de haut débit nigérian (2020-2025) qui a d’ailleurs déjà été lancé par le président de la République fédérale, Muhammadu Buhari.

Il a indiqué que cette baisse tarifaire est d’ailleurs très rapide par rapport à ce qui est prévu dans le plan national du haut débit qui, en prenant le prix de 1 000 nairas de janvier 2020 comme référence, a esquissé la diminution constante maximale de prix suivante pour chaque fin d’année : 2020 (925 nairas), 2021 (850 nairas), 2022 (775 nairas), 2023 (700 nairas), 2024 (545 nairas) et 2025 (390 nairas).

Le ministère des Communications et de l’Economie numérique s’est engagé, par l’intermédiaire de la Commission des communications du Nigeria (NCC), à veiller à ce que les consommateurs bénéficient d’un régime de prix qui favorise l’équité. Isa Ali Pantami a assuré que « des politiques sont en place pour garantir que les opérateurs adoptent des prix compétitifs qui évitent des marges injustifiables ».

(Source : Agence Ecofin, 11 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)