twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le budget 2023 du ministère fédéral des Communications et de l’Economie numérique fixé à 106,5 millions USD

mardi 18 octobre 2022

La contribution du secteur des TIC à l’économie du Nigeria a suivi une tendance croissante ces dernières années. Le gouvernement attribue cela à l’engagement de son administration en faveur du développement de l’économie numérique, et de la création d’un environnement favorable, entre autres.

Le ministère fédéral des Communications et de l’Economie numérique du Nigeria prévoit de dépenser 46,48 milliards de nairas (106,5 millions USD) pour ses activités en 2023. Ce budget, prévu par le projet de loi de finances 2023, représente une baisse de 70,93 % par rapport aux 159,87 milliards de nairas qui ont été alloués au ministère pour l’année financière 2022.

Le gouvernement prévoit, apprend-on, de consacrer 31,23 milliards de nairas aux frais de personnel, 910 millions aux frais généraux, et 14,34 milliards de nairas aux projets d’investissement.

La baisse du budget du ministère des Communications et de l’Economie numérique intervient alors que le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) est en pleine croissance. Selon les chiffres du Bureau national des statistiques (NBS), le secteur a contribué à hauteur de 18,44 % au produit intérieur brut (PIB) réel du Nigeria au deuxième trimestre 2022. Ce chiffre est supérieur à sa contribution au même trimestre de l’année précédente, où il représentait 17,92 %, et supérieur au trimestre précédent, où il était de 16,20 %.

En matière de projets dans le secteur des TIC, le gouvernement prévoit de dépenser 500 millions de nairas pour la construction d’un parc technologique  ; 105 millions de nairas pour le haut débit par satellite et la connectivité rurale  ; 500,4 millions de nairas pour l’acquisition d’un deuxième satellite et 9,9 milliards de nairas pour le projet d’identification nigériane pour le développement, entre autres.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 18 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik