twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : la NCC se dote d’un département de l’économie numérique pour accélérer la transformation 2.0 du pays

jeudi 9 juillet 2020

Le régulateur télécoms du Nigeria s’est doté d’un département de l’économie numérique. Responsable de la promotion de la vision du gouvernement fédéral pour le secteur, il s’appuiera sur le document de politique de l’économie numérique pour mener à bien sa mission.

La Commission des communications du Nigeria (NCC) s’est dotée d’un département de l’économie numérique. Le directeur des Affaires publiques de la NCC, Ikechukwu Adinde, l’a annoncé le 7 juillet 2020. Placé directement sous la tutelle du bureau du vice-président exécutif, Umar Danbatta, le nouveau démembrement sera chargé de la mise en œuvre des programmes et politiques de la NCC indispensable au développement de l’économie numérique dans le pays.

Selon Umar Danbatta, la création du nouveau département est conforme à la stratégie de la Commission de mettre sur pied une équipe dédiée avec pour seule responsabilité de promouvoir la vision de l’économie numérique du gouvernement fédéral, conduite par le ministre des Communications et de l’Economie numérique, Isa Ali Ibrahim Pantami.

Le patron de la NCC a indiqué que la mise du département de l’économie numérique sous la tutelle directe du bureau du vice-président exécutif « souligne également l’importance que la Commission accorde à la nécessité de mener à bien la stratégie nationale globale de l’économie numérique du gouvernement, en assurant son suivi et sa supervision efficaces ».

Umar Danbatta a expliqué que le département de l’économie numérique mènera à bien sa mission en s’appuyant sur les huit piliers du document de politique de l’économie numérique : développement de la régulation, alphabétisation et compétences numériques, infrastructures solides, infrastructures de services, infrastructures souples, développement et promotion des services numériques, société numérique et technologiques émergentes, développement et adoption de contenu local.

Tout le personnel du département des projets spéciaux (spécialement chargé de tous les projets relatifs au déploiement du haut débit à la NCC) sera affecté au nouveau département de l’économie numérique confié à Babagana Digima.

(Source : Agence Ecofin, 9 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)