twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : la NCC accuse Google d’opérer illégalement dans le pays avec son service d’Internet sans fil Google Station

lundi 18 mars 2019

La Commission des Communications du Nigeria (NCC) accuse la société américaine Google d’opérer illégalement au Nigeria où elle fournit de l’Internet sans fil gratuit à Abuja et à Lagos via son service Google Station lancé en juillet 2018.

Dans un courrier envoyé au Conseil présidentiel pour un environnement favorable aux entreprises (PEBEC), relevant du bureau du vice-président, le régulateur télécoms explique que « Google opère au Nigéria sans avoir obtenu de licence de la part de la Commission, ce qui implique qu’il ne paye pas les taxes, redevances et impôts applicables payés par les autres acteurs du secteur des télécommunications ».

Lors de la cérémonie de lancement de Google Station, à laquelle avait pris part Yemi Osinbajo, le vice-président, Google avait annoncé le déploiement de 200 points d’accès Wi-Fi à travers cinq villes du Nigéria d’ici un an pour connecter des millions de personnes. Pour la NCC, au-delà de l’absence de licence, « il existe plusieurs autres irrégularités dans la structure à travers laquelle Google fournit actuellement son Wi-Fi public gratuit ».

La commission dit qu’elle lui a demandé de fournir des informations qui clarifieront certains problèmes qui se sont posés, mais Google « n’a jusqu’à ce jour pas réussi à fournir les informations demandées, ce qui a bloqué les efforts pour résoudre les problèmes ».

Dans un communiqué, Google a déclaré que son service Google Station fonctionne légalement au Nigeria. La société a indiqué qu’elle collabore « avec toutes les parties pour clarifier tous les problèmes ».

(Source : Agence Ecofin, 18 mars 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)