twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : la 5G n’a aucun impact sur la santé et rien à voir avec le Covid-19, répondent la NCC et l’ALTON au Sénat

vendredi 8 mai 2020

La Commission des communications du Nigeria (NCC) et l’Association des opérateurs détenteurs de licence télécoms au Nigeria (ALTON) ont déclaré une fois de plus, cette fois à l’intention du Sénat, que la technologie 5G n’a aucun impact sur la santé et n’est en aucun cas liée au coronavirus. Les sorties médiatiques du régulateur télécoms et de l’ALTON font suite à l’enquête initiée par la Chambre haute du Parlement sur l’état de la 5G dans le pays et son incidence sur la santé.

Selon Bako Wakil, le directeur des normes techniques et de l’intégrité du réseau à la NCC, l’organe est prêt à fournir au Sénat toutes les explications nécessaires sur la 5G, si elle est invitée à le faire. « Nous attendrons l’invitation du Sénat et nous y répondrons de manière appropriée conformément aux normes mondiales pour le déploiement du réseau 5G. L’invitation devrait être adressée à toutes les parties prenantes et experts dans le domaine des télécommunications, car les Nigérians doivent être éduqués sur la pertinence économique de la 5G », a-t-il précisé.

Henry Nkemadu, le directeur des affaires publiques de la NCC, a ajouté qu’aucun opérateur télécoms n’a jusqu’à présent été autorisé à déployer le réseau 5G au Nigeria, même si la plupart des pays ont commencé le déploiement du réseau. La NCC avait, en novembre 2019, approuvé le test pour la 5G pour une période de trois mois ; l’essai a été conclu et l’installation mise hors service. Il a expliqué que le test visait justement, entre autres, à « étudier et observer tout problème de santé ou de sécurité que le réseau 5G pourrait présenter ».

De son côté Gbenga Adebayo, le président de l’ALTON a salué le fait que le Sénat essaye de mieux comprendre les tenants et aboutissants de la 5G et a exprimé la disponibilité de l’Association à échanger avec les sénateurs sur le sujet. Il a par ailleurs réaffirmé « qu’il n’y a pas une once de vérité que la technologie 5G est la cause de la pandémie de Covid-19 », et qu’elle n’est d’aucun effet néfaste sur la santé humaine.

(Source : Agence Ecofin, 8 mai 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)