twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : l’armée met les réseaux sociaux sous surveillance

jeudi 24 août 2017

Afin d’empêcher la publication sur les médias sociaux de discours haineux, anti-gouvernementaux, les fausses nouvelles et les informations qui mettent en danger la sécurité nationale, l’armée du Nigeria a décidé de mettre ces plateformes de communication sous surveillance. Sur les ondes de Channels Television, le Major-général John Enenche, porte-parole du ministère de la défense a déclaré que l’armée prenait désormais très au sérieux les menaces véhiculées par les réseaux sociaux. « Nous avons nos centres de médias stratégiques qui surveillent les médias sociaux pour pouvoir filtrer et réagir à la diffusion de tous les messages anti-gouvernementaux, anti-militaires, contre la sécurité de l’Etat. », a-t-il expliqué.

La sortie médiatique du Major-général John Enenche est intervenue au lendemain du discours à la Nation du président de la République, Muhammadu Buhari, de retour au pays le 19 août dernier au terme de trois mois de traitement médical à Londres. Pour le responsable militaire qui a déploré le fait que 30 minutes après son discours à la Nation, « un faux discours du commandant en chef a commencé à circuler sur les réseaux sociaux pour tromper la population », le contrôle des médias sociaux est devenu un défi.

Dans son discours à la Nation, le 21 août 2017, le Chef de l’Etat nigérian s’est aussi plaint des nombreux actes répréhensibles perpétrés sur les réseaux sociaux en son absence. Des abus qui l’ont beaucoup affligé, a déclaré Muhammadu Buhari.

(Source : Agence Ecofin, 24 août 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)