twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : début des travaux annoncé pour l’installation du câble Equiano de Google

mardi 12 avril 2022

Google continue le déploiement de son système de câble sous-marin en Afrique. Le 18 mars, le Togo devenait le premier pays africain à accueillir le câble Equiano. Le Nigeria est le prochain sur la liste. D’autres pays du continent, dont la Namibie et l’Afrique du Sud, devraient suivre au cours de l’année.

En marge d’une visite à Isa Ali Pantami, ministre en charge des Communications et de l’Économie numérique, Juliet Ehimuan-Chiazor, à gauche), directrice de Google en Afrique de l’Ouest, a déclaré, jeudi 7 avril, que la société technologique américaine est prête pour démarrer les travaux pour l’installation de son câble Internet sous-marin Equiano au Nigeria.

« Le Nigeria est un point d’atterrissage majeur pour le câble et le lancement de cette étape importante devrait avoir lieu en avril 2022 », a-t-elle fait savoir. Le site sur lequel arrivera Equiano est situé sur la plage Elegushi à Lagos. Le projet sera exécuté simultanément avec d’autres investissements numériques de Google dans le pays. Equiano est le sixième système de câble sous-marin international auquel se connectera le Nigeria.

C’est en 2019 que Google a annoncé le déploiement de son système de câble sous-marin à fibre optique dénommé Equiano dont le lancement était initialement prévu pour 2021. Cette annonce intervient environ un mois après que le câble Equiano a atterri au Togo, sa première destination africaine. La réalisation du projet s’inscrit dans le cadre de l’objectif de la société américaine d’investir 1 milliard USD en Afrique sur cinq ans pour soutenir la transformation numérique sur le continent.

Une fois achevé, le câble Equiano devrait permettre de renforcer la connectivité à haut débit au Nigeria et dans les pays voisins en multipliant par cinq la vitesse d’Internet. Il contribuera également à stimuler le développement de l’économie numérique du pays d’Afrique l’Ouest, avec la création de 1,6 million d’emplois.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 12 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)