twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : bientôt un centre de formation d’ingénieurs en ligne pour développer les compétences locales

lundi 4 juillet 2022

Alors que des projets de développement se multiplient au Nigeria, le pays a besoin d’ingénieurs qualifiés. Des professionnels du secteur exerçant à l’étranger envisagent de lancer des programmes de développement de compétences pour les locaux, les étudiants et les formateurs.

La branche écossaise de l’Association des ingénieurs du Nigeria va bientôt lancer un centre de formation en ligne. Le Dr Oluseun Adediran, président de l’institution, a affirmé que tout était prêt pour lancer les premières formations.

Il a indiqué que son groupe avait organisé une série de réunions préparatoires avec l’administration, les recteurs d’université et les chefs des départements d’ingénierie, les principaux acteurs de l’industrie et les responsables du Council for Regulation of Engineering in Nigeria (COREN).

Les formations seront destinées à équiper les ingénieurs en compétences techniques et générales. En plus, le groupe prévoit de lancer des formations pour les étudiants de premier et deuxième cycles, les professeurs d’université et les praticiens de l’ingénierie au Nigeria.

Ces formations seront destinées au « développement des capacités de contenu local pour les personnes dans la profession au Nigeria », d’après M. Adediran, précisant que cela permettra de rendre les ingénieurs du pays compétitifs sur le marché du travail.

Le lancement du centre s’inscrit dans le cadre des initiatives du groupe visant à soutenir la profession d’ingénieur au Nigeria. L’idée est de constituer une réserve d’ingénieurs qualifiés et compétents à l’échelle locale, afin de répondre au besoin de ressources humaines. Avec le développement en cours, la demande d’ingénieurs qualifiés est à la hausse dans le pays et même à l’international.

Le groupe d’ingénieurs donnera plus de détails sur le projet lors de la convention qui sera organisée du jeudi 28 au samedi 30 juillet prochains, à Glasgow.

Vanessa Ngono Atangan

(Source : Agence Ecofin, 4 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)