twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : Microsoft vient officiellement d’ouvrir son premier centre de développement africain à Lagos

mercredi 23 mars 2022

Depuis 2020, le Nigeria suscite un vif intérêt auprès des grands groupes technologiques mondiaux. Microsoft, qui a pris un certain nombre d’engagements auprès du gouvernement, commence à les concrétiser.

Le premier Centre de développement africain (ADC) de Microsoft a officiellement été inauguré le lundi 21 mars à Lagos. Situé au Kings Tower, dans la commune d’Ikoyi, c’est le 7e Centre de Microsoft au niveau mondial. D’une valeur de 100 millions $, il est dédié au développement de solutions technologiques et d’ingénierie destinées à l’Afrique et au monde. Il accueillera à cet effet les talents technologiques du continent et contribuera à l’avancée de l’innovation dans divers domaines stratégiques. Il fournira ainsi des opportunités d’emploi à des millions de jeunes.

Joy Chik, vice-présidente de Microsoft chargée de la division Identité, a affirmé que «  l’ADC est le lieu où les ingénieurs de classe mondiale peuvent créer des produits et des services qui alimentent la future économie mondiale ». Elle a révélé que le Centre « a dépassé les 500 ingénieurs qu’elle prévoit d’embaucher d’ici 2023  ». Ces ingénieurs travailleront dans l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique ou encore la réalité mixte.

Le Centre de développement africain est l’un des nombreux investissements dans le numérique que Microsoft a engagé au Nigeria depuis 2020. Ali Isa Pantami, ministre nigérian des Communications et de l’Économie numérique, a d’ailleurs souligné que «  l’ADC est en phase avec le projet d’économie numérique du gouvernement fédéral  ». Il s’ajoute en effet aux engagements pris en mai 2021 par l’entreprise américaine en faveur de l’éclosion de l’économie numérique dans le pays, à travers le développement de la connectivité, la formation des jeunes et la transformation de l’administration.

Après l’inauguration du Centre de développement africain de Lagos, Microsoft procèdera à l’inauguration de celui de Nairobi au Kenya demain jeudi 24 mars. Comme le Nigeria, le pays est l’un des grands carrefours numériques sur lesquels Microsoft veut capitaliser pour accroître son influence sur le continent.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 23 mars 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik