twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : MTN cherche à lever 482,2 millions USD d’obligations pour l’extension de son réseau télécoms

samedi 23 juillet 2022

La demande en services télécoms à haut débit continue de s’accélérer en Afrique. Au Nigeria, l’opérateur télécoms MTN accélère les investissements dans son infrastructure de réseau pour mieux profiter de cette croissance.

L’entreprise de télécommunications nigériane MTN Nigeria Communications PLC envisage de lever une obligation de 200 milliards de nairas (482,2 millions USD) pour étendre la couverture de son réseau télécoms au Nigeria. La société a déclaré, le mardi 19 juillet, avoir déposé une demande auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) à cet effet.

Selon la société télécoms, ce programme d’émission d’obligations fait suite à un premier programme d’émission d’obligations de 200 milliards de nairas lancé en 2021 et réalisé en deux opérations. Le nouveau programme s’effectuera «  en temps voulu  » et sera soumis aux conditions du marché et à l’obtention des approbations réglementaires pertinentes.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie «  Ambition 2025  » du groupe MTN dévoilé en mars 2021. La société ambitionne de devenir le principal fournisseur de services numériques sur le continent africain à l’horizon 2025. Pour cela, elle multiplie les investissements dans ses plateformes et dans son infrastructure de réseau sur ses différents marchés. Au cours de l’année financière 2021, MTN Nigeria a vu ses dépenses d’investissement augmenter de 27,7 % pour atteindre 14,9 milliards de rands (1,64 milliard USD).

«  Le produit de l’émission d’obligations sera utilisé pour les dépenses d’investissement (expansion du réseau), la gestion du fonds de roulement et les objectifs généraux de l’entreprise  », a déclaré MTN Nigeria dans un communiqué. Cela devrait notamment permettre à la société de profiter de la croissance du secteur en misant sur la qualité de service et l’expansion agressive de sa couverture réseau, notamment la 4G.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 23 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)