twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : MTN, Airtel et Mafab Communications Ltd se sont qualifiés pour la vente aux enchères du spectre pour la 5G

vendredi 3 décembre 2021

Le processus d’introduction de la 5G au Nigeria engagé depuis l’année dernière tire progressivement vers son terme. Les efforts consentis par les différents organes publics sous tutelle du ministère des Télécoms ont porté des fruits jusqu’ici. Plus que quelques jours pour clore ce chapitre du secteur télécoms.

La Commission des communications du Nigeria (NCC) a annoncé, jeudi 2 décembre, que trois sociétés se sont qualifiées pour prendre part à la vente aux enchères du spectre télécoms de 3,5 GHz libéré pour le déploiement des services 5G. Il s’agit des opérateurs de téléphonie mobile MTN Nigeria et Airtel Nigeria, ainsi que Mafab Communications Ltd qui a obtenu en 2020 une licence pour fournir et exploiter des services d’interconnexion locale et d’opérateur international.

Selon le régulateur télécoms, ces trois entreprises sont qualifiées parce qu’elles ont « rempli les critères de participation au processus d’octroi de licence du spectre 3,5 GHz, y compris le paiement du dépôt d’intention de soumissionner (IBD) stipulé dans le mémorandum d’information ». Elles prendront part tour à tour à l’enchère fictive ainsi qu’à l’enchère principale qui se tiendront respectivement le 10 décembre à l’hôtel Transcorp Hilton d’Abuja à 11h00 et le 13 décembre au même endroit et à la même heure.

C’est depuis deux ans que le gouvernement nigérian, à travers le ministère des Communications et de l’Economie numérique, le régulateur télécoms et bien d’autres organes publics impliqués dans le secteur télécoms, prépare l’avènement de la 5G au Nigeria. Il aura fallu convaincre les populations que la technologie n’a pas d’effets néfastes sur la santé, libérer des fréquences, élaborer la politique nationale sur la technologie pour finalement parvenir à cette dernière étape.

Avec la 5G, le gouvernement espère offrir aux consommateurs une expérience data plus poussée, soutenir la transformation numérique du pays et développer l’économie numérique. Pour chaque opérateur télécoms, c’est un atout pour offrir de nouveaux services télécoms à valeur ajoutée qui contribueront à l’accroissement de leurs revenus.

En attendant les enchères, Airtel Nigeria a testé sa capacité à fournir la 5G à Abuja le 2 décembre, après avoir obtenu une autorisation à cet effet de la NCC. MTN avait effectué ce test bien avant, en novembre 2019 dans plusieurs villes, dont Abeokuta, Abuja, Calabar, Ibadan.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 3 décembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)