twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigéria : La pénétration du mobile money stagne à 1%

vendredi 20 avril 2018

Au moment où le mobile money connait une croissance fulgurante en Afrique subsaharienne, le Nigéria semble encore trainer le pas, et peine à s’arrimer à cette tendance. En effet, d’après la Commission nigériane des communications (NCC), le taux de pénétration du mobile money dans le pays est seulement de 1%, cinq ans après l’arrivée de cette technologie sur le marché nigérian. Il ne touche de ce fait que deux millions sur près de 198 millions d’habitants que compte le pays. Par contre, dans certains pays d’Afrique de l’Ouest comme la Côte d’Ivoire, il est au-dessus de 83%, au Kenya de 60% et 40% au Ghana.

Selon le régulateur, ce faible taux de pénétration du mobile pourrait s’expliquer par le fait qu’il est implémenté au Nigéria par les institutions bancaire, alors que justement, le taux de bancarisation reste encore faible. « Le mobile money grignote un taux de pénétration de un pour cent dans le pays parce qu’il était dirigé par les banques. Or, dans d’autres régions, où le programme est florissant, c’est parce qu’il a été dirigé par des compagnies de téléphonie mobile. En tant que tel, nous devons réorienter notre attention et veiller à ce que le modèle approprié soit adopté adéquatement. Si nous voulons améliorer le paysage numérique du Nigeria, nous devons relancer l’écosystème mobile, qui inclut le système d’argent mobile », explique le vice-président exécutif de la Commission nigériane des communications (NCC), le Pr Umar Danbatta.

Notons au passage que le Nigéria abrite actuellement environ 21 opérateurs de transfert d’argent mobile, qui comprennent 15 opérateurs non bancaires et six opérateurs bancaires qui mènent des opérations commerciales.

(Source : TIC Mag, 20 avril 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)