twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : L’Agence nationale de développement des technologies de l’information lutte contre la désinformation liée au COVID-19

vendredi 27 mars 2020

Le Guardian révèle que la NITDA (l’Agence nationale de développement des technologies de l’information) fait tout son possible pour fermer les sites frauduleux qui diffusent la désinformation au sujet du coronavirus et sanctionner les criminels derrière eux, nous informe Itnewsafrica. Il invite également les internautes à signaler ces sites afin que les mesures nécessaires puissent être prises.

Une déclaration de la NITDA a demandé aux citoyens de « prendre des mesures de précaution et d’observer les points suivants lorsqu’ils sont en ligne : ne divulguer leurs informations personnelles à personne ; évitez de cliquer sur des liens inconnus ; ignorer les demandes de coordonnées bancaires et savoir quoi faire lorsqu’elles deviennent victimes de cybercriminalité »

Selon l’Agence nationale de développement des technologies de l’information (NITDA), un certain nombre de sites Web frauduleux diffusent de la désinformation et utilisent des tactiques de phishing pour gagner du trafic.

Le phishing peut être particulièrement préjudiciable aux individus car il permet aux cybercriminels d’accéder aux informations privées et sensibles d’une personne, comme les noms d’utilisateur, les mots de passe ou les coordonnées bancaires.

L’équipe de préparation et d’intervention en cas d’urgence informatique (CERRT) du NITDA estime qu’un de ces incidents consiste à « informer le public que le gouvernement fédéral a ordonné le versement hebdomadaire d’indemnités à tous les citoyens de plus de 18 ans pour avoir respecté la directive« Rester à la maison ». Il oblige ensuite l’utilisateur à remplir un formulaire en ligne avec les informations personnelles, y compris les coordonnées bancaires pour que le paiement soit effectué.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 27 mars 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)