twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Niger : le gouvernement adopte trois projets de décrets destinés à renforcer le développement du secteur des télécoms

lundi 22 octobre 2018

Le Conseil des ministres de la République du Niger, réuni le 19 octobre 2018, a examiné et adopté trois projets de décrets dont l’objectif est le développement du secteur des télécommunications.

Il s’agit du projet de décret portant orientations, priorités et financement en matière d’accès/service universel aux services des communications électroniques, du projet de décret portant modalités d’établissement et de contrôle des tarifs des services des communications électroniques, et du projet de décret portant conditions générales d’interconnexion et d’accès. Le projet de décret portant orientations, priorités et financement en matière d’accès/service universel aux services des communications électroniques déterminera les actions principales à mettre en oeuvre pour la couverture totale du pays -surtout les villages- en réseau télécoms ; et les mécanismes financiers indispensables à l’atteinte de cet objectif.

Le projet de décret portant modalités d’établissement et de contrôle des tarifs des services des communications électroniques déterminera les fonctions de l’autorité de régulation relatives au contrôle des tarifs des services des communications électroniques offerts au public et les modalités applicables par les fournisseurs de services de communications électroniques pour la fixation des tarifs des services qu’ils offrent au public.

Ce nouveau texte réglementaire innovera avec l’introduction d’un contrat de services écrit entre les opérateurs et les fournisseurs de services et les utilisateurs. Il introduira également la notion d’opérateur dominant.

Enfin, le projet de décret portant conditions générales d’interconnexion et d’accès introduira des nouveautés parmi lesquelles le partage de réseau, le dégroupage de la boucle locale de cuivre pour favoriser la diversité d’offres concurrentes de services, l’ouverture du marché télécoms à des opérateurs mobiles virtuels.

(Source : Agence Ecofin, 22 octobre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)