twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Niger : Orange vend sa filiale en difficulté

samedi 19 octobre 2019

Le groupe de télécoms français Orange va vendre sa filiale en difficulté au Niger, a annoncé le gouvernement nigérien.

La société Zamani Com S.A.S va reprendre les activités d’Orange dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, selon un communiqué du conseil des ministres lu vendredi soir à la télévision publique nigérienne.

« La société Zamani Com S.A.S a introduit une demande pour l’acquisition de la totalité des actions d’Orange Niger S.A. », selon le communiqué, qui fait part également d’un « projet de décret » pour transférer la licence d’exploitation entre les deux sociétés.

Aucune précision n’a été divulguée sur l’opération, ni son montant ni son calendrier. La composition de l’actionnariat de Zamani n’a pas été précisée.

« Conditions de marché difficiles »

Lancée en 2008, Orange Niger emploie 530 salariés. La société compte 2,4 millions de clients et son activité génère plus de 52 000 emplois indirects au Niger, selon sa direction.

Le groupe Orange avait confirmé à l’AFP en août chercher un repreneur, expliquant que sa filiale faisait face « à des difficultés financières importantes du fait de conditions de marché difficiles ». Orange Niger était en délicatesse depuis un an avec le fisc nigérien, qui lui réclamait d’importantes sommes, allant jusqu’à faire fermer ses locaux pendant plus d’un mois fin 2018.

Orange Niger avait qualifié de « contestable » cette fermeture consécutive à un redressement fiscal de 22 milliards de francs CFA (33 millions d’euros) qui représentait « près de 50% (de son) chiffre d’affaires » annuel. La société avait prévenu que « la continuité de l’entreprise » était « gravement menacée par ces décisions unilatérales et disproportionnées ».

Informés des projets de reprise, les employés d’Orange Niger avaient mené en août dernier deux mouvements de grève pour que la direction clarifie ses intentions. Le groupe Orange n’était pas joignable dans l’immédiat.

(Source : Jeune Afrique, 19 octobre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)