twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

vendredi 23 août 2019

Ce n’est plus Telecel Group qui reprendra les parts du groupe télécoms français Orange dans sa filiale du Niger. Malgré l’accord de principe qui liait déjà les deux parties au sujet de cette vente, un imprévu de dernière minute a tout changé en faveur de l’homme d’affaires nigérien Mohamed Rhissa, patron de Rimbo Holding et actionnaire majoritaire local au sein d’Orange Niger.

En effet, les actionnaires minoritaires qui avaient voix au chapitre ont fait valoir leur droit de préemption. Le droit de préemption donne à des personnes privées ou publiques la priorité sur toute autre partie dans l’acquisition d’un bien lorsque le propriétaire manifeste sa volonté de le vendre.

Pour reprendre les actifs d’Orange Niger, Mohammed Rhissa s’est associé au Malien, Moctar Tchiam, un autre actionnaire minoritaire d’Orange Niger, rapporte le site d’informations La Tribune Afrique.

Pour remettre Orange Niger à flot, les deux partenaires, désormais actionnaires majoritaires, vont devoir recapitaliser rapidement la société télécoms en proie à des difficultés financières. Orange Niger ploie sous un endettement de plus de 70 milliards FCFA. Des négociations sont actuellement en cours avec les grands créanciers, les banques nigériennes pour parvenir à un accord.

Après son échec au Niger, Telecel Group qui n’a pas hésité à vanter sa capacité « à reprendre des opérateurs de télécommunications en Afrique subsaharienne en situation de difficulté chronique et à les rendre leader sur leur marché en maintenant l’ensemble des équipes en place », a justifié son éviction par « une campagne de rumeurs infondées manifestement colportées à dessein » afin de saboter l’opération de rachat d’Orange Niger.

(Source : Agence Ecofin, 23 août 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)