twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Niger : Le consortium AXIAN de l’homme d’affaires malgache Hassanein Hiridjee en discussions très avancées pour l’acquisition de la compagnie de téléphonie ZAMANI

lundi 6 juin 2022

Après avoir pris pied aux Comores, à l’Ile Réunion, au Togo, et en 2018 au Sénégal, suite au rachat de Tigo, de Millicom, rebaptisée Free, sous le parapluie du magnat français Xavier Niel et du jeune milliardaire sénégalais Yerim Sow, la branche télécom du groupe AXIAN, propriété de l’homme d’affaires malgache Hassanein Hiridjee, affiche des ambitions sérieuses pour l’acquisition de ZAMANI SAS (ex-Orange Niger). Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, les discussions sont dans un processus presque de closing de l’opération d’absorption du géant nigérien de la téléphonie. Gros mystère sur la transaction ?

C’est une grosse exclusivité de Confidentiel Afrique. L’opérateur de téléphonie ZAMANI COM S.A.S, fruit d’un actionnariat historique croisé du tandem Mohamed Rhissa Alias Rimbo-Moctar Thiam, entrepreneur de nationalité malienne au rachat définitif le 22 novembre 2019 de Orange Niger, s’apprête à faire de la place à son tour de table au groupe AXIAN, propriété du milliardaire malgache Hassanein Hiridjee.

Selon des informations crédibles de Confidentiel Afrique, le consortium AXIAN compte acquérir la majorité des actions de la compagnie de téléphonie ZAMANI SAS. Une source proche du dossier a glissé à Confidentiel Afrique, que les discussions sont très avancées en l’état actuel du processus. « Le closing de l’opération ne va pas tarder », a commenté notre source.

Malgré nos multiples sollicitations auprès des autorités de premier plan de l’entreprise de téléphonie nigérienne, aucune d’entre-elles n’a confirmé ou infirmé l’info tombée dans les câbles de Confidentiel Afrique. Nos informations renseignent que le milliardaire malgache Hassanein Hiridjee a multiplié ces derniers mois ses aller-retour à Niamey (capitale nigérienne) et y a rencontré durant ses séjours le Président Bazoum Mohamed et les autorités gouvernementales, pour leur briefer de l’agenda et de tout le processus d’acquisition de ZAMANI.

Pour la simple raison, que le closing de la transaction est soumise aux conditions de clôture habituelles et aux approbations réglementaires des autorités nigériennes.

Jeu de chaises entre les DG et flou autour du montant de la transaction

En prélude à l’arrivée du consortuim malgache AXIAN dans le tour de table de ZAMANI, un vent de réorganisation interne et stratégique s’est imposé à l’entreprise. Précédemment Directeur Général de ZAMANI, le sénégalais Souleymane Diallo à atterri aux commandes de la Holding ZAMANI, drivée par Monsieur Alassane Diéne, un féru du secteur des télécoms.

Ce dernier migre au siège de l’entreprise comme nouveau patron. Un réaménagement, pas fortuit, qui ouvre des couloirs sereins et renforcent les attributs des deux départements dans le cadre des discussions avec le potentiel repreneur AXIAN. Loin d’être un enfant de cœur, l’homme d’affaires malgache Hassanein Hiridjee sait bien qu’il tient entre ses mains les pylônes en or de ZAMANI.

Le Niger deviendra un nouveau territoire de croissance pour le magnat malgache, surtout dans un contexte de frémissement de l’industrie extractive en chantiers aux perspectives prometteuses. Quel devra être le sort des milliers de travailleurs avec le futur repreneur ? Mohamed Rhissa Alias Rimbo et le malien Moctar Thiam, vont-ils céder leurs parts majoritaires malgache Hassanein Hiridjee ou diluer leurs actions ? Autant de questionnements qui fourmillent…

Combien va coûter cette transaction d’AXIAN en s’implantant au Niger ? Pour l’instant, c’est le flou total.

Confidentiel Afrique écrivait dans une édition électronique que le concordat global hérité par ZAMANI après le départ d’Orange Niger était estimé à près de 40 milliards FCFA. ZAMANI COM a dû négocier en direct avec les banques locales (ECOBANK, BOA, Banque Atlantique) et les fournisseurs tels que Huawei et Nokia pour trouver un moratoire. Aux dernières nouvelles, la dette a été ainsi apurée ou presque.

Signalons que Orange MEA S.A. avait finalisé, le 22 novembre 2019, la cession de l’intégralité de sa participation de 95,5 % dans Orange Niger à Zamani Com S.A.S. Celle-ci est détenue à 100 % par Rimbo Invest de Mohamed Rissa et Greenline Communications de Moctar Thiam, tous deux actionnaires minoritaires de la société Orange Niger

Ismael AÏDARA

(Source : Confidentiel Afrique, 6 juin 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)