twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Niger : Gemalto réalisera le premier fichier électoral biométrique du pays

vendredi 22 février 2019

L’entreprise néerlandaise spécialisée dans la sécurité numérique a remporté le marché du fichier électoral biométrique au Niger. Il sera utilisé pour la première fois lors des scrutins présidentiel et législatifs de 2021.

Le contrat, dont le montant n’a pas été publiquement annoncé, a été signé mercredi à Niamey entre le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Niger, Issaka Souna, et des représentants de Gemalto, selon une annonce de la radio publique nigérienne.

Gemalto a été retenue parmi 18 autres candidatures, avec une offre financière de 19,6 milliards de FCFA (29,8 millions d’euros), a confié à l’AFP un officiel nigérien. Ces dernières années, l’entreprise avait remporté plusieurs contrats similaires dans d’autres pays africains, comme le Cameroun, le Gabon, la Guinée et la RDC.

Plus de sécurité et de transparence

C’est la première fois que le Niger va tenir des élections sur la base d’un fichier biométrique. « Les listes biométriques excluent des enrôlements multiples ou fictifs et mettent en principe fin aux votes multiples, apportant au processus électoral plus de sécurité et de transparence », a commenté Issaka Souna lors de la signature du contrat.

Les élections présidentielle et législatives de 2021 doivent être précédées par des élections municipales et régionales. Le président Mahamadou Issoufou, au pouvoir depuis 2011, a assuré qu’il ne modifierait pas la Constitution pour briguer un troisième mandat.

L’opposition, dont le parti de Hama Amadou, arrivé deuxième à la présidentielle de 2016, refuse de siéger à la Ceni et conteste le code électoral élaboré en 2017 sur une base « non consensuelle » et « sans sa participation ». Hama Amadou, qui vit en exil à l’étranger, risque de se voir écarter du prochain scrutin pour avoir été condamné à un an de prison dans une affaire de trafic international de bébés.

(Source : Jeune Afrique, 22 février 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)