twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ndongo Diaw en prison...

mardi 3 juillet 2012

Après Amadou Kane Diallo du Conseil sénégalais des Chargeurs, l’ancien directeur général de l’ARTP est la deuxième personnalité à intégrer le collectif des pensionnaires de la prison centrale. Ndongo Diaw, qui n’est pas ressorti libre de son face à face avec le doyen des juges, a été inculpé de détournement de deniers publics…et placé sous mandat de dépôt à Reubeus.

L’ancien Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécoms et Postes du Sénégal (ARTP), Ndongo Diaw, a été envoyé en prison ce lundi, après son audition dans le cabinet du doyen des juges d’instruction, Mawa Sémou Diouf. Il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour des faits de détournement de deniers publics, concussion, corruption passive, faux et usage de faux dans un document administratif.

Avant d’aller rejoindre l’ex-Dg du Cosec en prison, monsieur Diaw a bénéficié d’un retour de parquet après une face avec les enquêteurs de la section recherche de la Gendarmerie nationale. Ceux-ci, instruits par le procureur de la République, l’ont entendu sur un détournement de 5,4 milliards de francs avant de le déférer au parquet. Il est reproché à cet ancien président du conseil d’administration de la Rts de s’être livré à des détournements sous forme de prestations fictives. De même qu’il a été enfoncé par son comptable, Mamadou Bâ, qui l’accuse d’avoir contresigné un chèque, avec la complicité de Léon Sagna. De façon plus précise, le directeur général a profité de son absence pour imiter sa signature et honorer des fausses prestations, au bénéfice de la société Mtl. Outre cette révélation, les membres du conseil d’administration qui ont été entendus par les enquêteurs ont témoigné contre Ndongo Diaw qu’ils ont accusé de recourir à la pression pour faire plier des agents qui étaient récalcitrants à ses actes de prévarication. Après Ndongo Diaw qui a passé sa première nuit de prison ce lundi et l’ex-directeur général de la Lonase qui a fait son mea culpa devant les enquêteurs, le directeur général de l’institut sénégalais de recherche agricole, Macoumba Diouf, est annoncé à la salle d’attente du procureur de la République, Ousmane Diagne.

(...)

Ndiogou Cissé

(Source : Le Sénégalais, 3 juillet 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)