twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Namibie : La Banque centrale émet une mise en garde contre le Bitcoin

mardi 12 septembre 2017

La Banque centrale de Namibie a mis en garde le public contre le Bitcoin. La sortie médiatique de l’institution financière nationale intervient quelques semaines après les nombreux appels à investissement dans cette monnaie virtuelle, adressés sur les réseaux sociaux aux Namibiens par l’entreprise Undercover Billionnaires Namibia, représentée par l’entrepreneur namibien Michael Amushelelo.

Selon la Banque centrale de Namibie, le Bitcoin est un type d’argent numérique non réglementé, qui n’est pas émis par la banque centrale. Pour elle, cette monnaie virtuelle est dangereuse, surtout pour les non-initiés.

Dans sa mise en garde publique, la Banque centrale de Namibie a expliqué « qu’il existe une différence entre une monnaie virtuelle et l’argent électronique, même si elles sont toutes deux, présentées sous forme numérique. La principale différence entre les deux est que l’argent électronique est la forme numérique de la devise légale d’un pays, soutenue et délivrée par une autorité centrale, alors que les monnaies virtuelles ne sont pas soutenues par une monnaie légale ou une autorité centrale ».

Dans un entretien accordé au journal The Namibian, avant la publication de la mise en garde de la Banque centrale, Kazembire Zemburuka, son directeur-adjoint chargé de la communication avait déjà souligné que les personnes qui investiraient dans la monnaie virtuelle le feraient à leur risque et péril.

(Source : Agence Ecofin, 12 septembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)