twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mutation institutionnelle : L’ADIE cède la place à « Sénégal Numérique SA »

jeudi 9 décembre 2021

L’écosystème numérique du Sénégal va désormais connaître un changement de paradigme. Cela devrait prendre effet à partir du moment où le proejt de loi a été voté par les députés ce mercredi, en présence du ministre des télécommunications et de l’économie numérique.

Après un vote sans débat en commission, le projet de loi n°30/2021 autorisant la création de la Société nationale dénommée "Sénégal Numérique SA (SENUM SA) a été voté dans la plus grande majorité par les députés de l’assemblée à l’exception d’un seul parlementaire. Avec les efforts consentis par l’État du Sénégal dans le domaine du numérique, un niveau de développement de ces services est donc une réalité aujourd’hui. Il y a également des services digitaux un peu partout sur le territoire national.

C’est d’ailleurs, pour cette raison que le Sénégal a essayé de valoriser et de capitaliser ces investissements. D’ailleurs, pour rappel, le ministre Yankhoba Diattata précise que "rien que dans la fibre optique, le Sénégal a 5000 km sur l’ensemble du territoire. Il faudra donc valoriser ces structures pour disposer de moyens et de ressources pour leur entretien. Avec le secteur des télécommunications qui fait 750 milliards de chiffre d’affaires par an, ce changement intervient pour une exploitation optimale de ces ressources et infrastructures.

Cette réforme introduit également les innovations majeures suivantes : la création d’une société de patrimoine, l’exploitation technique et la maintenance des infrastructures et équipements numériques publics, la commercialisation des capacités et des ressources disponibles sur ces infrastructures, une fois les besoins de l’Administration satisfaits, ainsi que des prestations annexes nécessaires auprès de tous les opérateurs de réseaux ou de service de communications électroniques qui lui en font la demande, dans le respect de la réglementation applicable au secteur des communications électroniques...

(Source : Dakar Actu, 9 décembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)