twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mozambique Telecom veut déployer la 5G commerciale avec l’expertise technique de Huawei

vendredi 1er avril 2022

Tmcel ambitionne de devenir le leader du marché télécoms mozambicain où il est arrivé en 2019. A cet effet, la société multiplie les initiatives pour développer sa couverture réseau et renforcer sa qualité de service.

L’opérateur de télécommunications mozambicain Mozambique Telecom (Tmcel) va procéder «  dans quelques mois  » au déploiement commercial du réseau mobile de cinquième génération (5G) avec l’expertise technique du chinois Huawei. C’est ce qu’a déclaré Binda Jocker (photo), directeur de l’exploitation chez Telecom Mozambique dans le studio de réalité virtuelle étendu de Huawei au Mobile World Congress.

M.Jocker explique que le déploiement commercial de la 5G se fera dans des zones géographiques stratégiques en phase avec les objectifs fixés par le ministère des Transports et des Communications du Mozambique. «  Nous sommes prêts à accélérer le déploiement du réseau 5G commercial à grande échelle  », a-t-il déclaré.

Le projet s’inscrit dans le cadre du programme d’extension et de modernisation de réseau engagé par Tmcel au Mozambique depuis 2019. Un contrat d’extension de 23 millions USD signé en juin 2021 avec Huawei a permis d’introduire des sites 5G pour effectuer des tests à Maputo, la capitale du pays. Ces investissements traduisent l’ambition de conquête du marché télécoms national que nourrit Tmcel. La société qui a vu le jour en janvier 2019 de la fusion des sociétés Telecomunicações de Moçambique (TDM) et Mozambique Cellular (Mcel) veut devenir la principale entreprise de télécommunications du pays dans les prochaines années, devant Vodacom et Movitel.

«  Ces solutions vont stimuler la capacité et l’expérience utilisateur de Tmcel avec des vitesses de réseau nettement plus rapides, qui sont jusqu’à dix fois supérieures à celles de la 4G  ». TMCEL espère que la 5G lui ouvrira de nouvelles opportunités de revenus provenant des marchés des consommateurs et des entreprises. Pour Manuela Rebelo, vice-ministre des Transports et des Communications, la 5G apportera de grands changements aux services publics et privés, stimulant ainsi le développement économique du pays.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 1er avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik