twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Moustapha Guirassy « L’incubateur CTIC DAKAR doit être une vitrine des activités des TIC au Sénégal »

mercredi 20 avril 2011

Le ministre de la communication et des technologies de l’information et de la communication a déclaré ce mardi que « l’incubateur des entreprises TIC au Sénégal doit être une vitrine des activités des TIC prenant une dimension internationale.

« Le Sénégal remplit bien les exigences de base pour bien se positionner et développer son industrie des TIC, avec une stabilité politique et économique, une infrastructure de télécommunications de qualité, une main-d’œuvre qualifiée à des coûts très compétitifs, et enfin, une vision politique et la mise en place d’un environnement des affaires de classe internationale. » a déclaré M .Guirassy lors de son discours d’inauguration de l’incubateur des tic au Sénégal, un projet soutenu par la Banque Mondiale.

Cette structure a pour objectif d’accompagner les acteurs du secteur dans leurs projets « Nous avons surtout compris que le développement soutenu des entreprises des TIC passera par l’aménagement de zones dédiées bénéficiant d’une alimentation sécurisée en électricité, d’un accès à haut débit, de loyers abordables, de mutualisation d’activités de soutien et de promotion. En définitive, il s’agit de nous engager dans la mise en place de pôles technologiques créant une synergie entre la formation, la recherche, le développement et la production de biens et services dans le domaine des TIC. » poursuit le ministre qui souligne que le gouvernement du Sénégal a toujours eu la volonté de démocratiser l’accès des populations aux services de communication à travers une politique sectorielle des télécommunications volontariste. La preuve le Sénégal a adopté son nouveau code des Télécommunications en début d’année 2011.

Cependant malgré tous les offerts consentis par les entreprises TIC ,le problème des financements est toujours visible.Dans ce sens le ministre apporte une réponse. « Mon département qui en assure la tutelle technique ne ménagera aucun effort pour l’encadrement et le soutien au développement de vos activités, en relation avec les autres démembrements de l’Etat, les partenaires nationaux et internationaux. Nous espérons avec cette initiative, commencer à combler le déficit d’appui à l’innovation dans le domaine des TIC, alors que la créativité et l’ingéniosité de nos jeunes talents leur permettent de rivaliser avec les plus grands de ce monde numérique. » a t-il soutenu.

Monsieur Guirassy a par la suite convié tous les acteurs du secteur des TIC à la 42ème conférence de l’ICANN qui se tiendra dans notre pays du 23-28 octobre 2011.

Basile Niane

(Source : Sénégal Medias, 20 avril 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)