twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Moustapha Guirassy au comité préparatoire de l’Icann :"Une opportunité pour promouvoir les TIC au Sénégal"

jeudi 14 avril 2011

La 42e réunion de l’Icann (Gouvernance mondiale de l’Internet), prévue du 23 au 28 octobre 2011 à Dakar, se prépare activement. Le comité national chargé d’assurer « un succès éclatant » à cette conférence, a été installé hier par le ministre de la Communication, des Télécommunications et des Tics, Moustapha Guirassy. Assurer un succès éclatant à la 42e réunion de l’Icann prévue du 23 au 28 octobre prochain à Dakar. Voilà la mission confiée au comité national préparatoire dont la première rencontre a été présidée hier par le ministre de la Communication Moustapha Guirassy.

La prochaine conférence de l’Icann qui réunira environ 1000 participants en octobre à Dakar est, selon le ministre de la Communication, des Télécommunications et des Tic, la seconde ou troisième plus grande rencontre internationale organisée dans notre pays depuis trois ans. D’où l’appel du ministre porte-parole du Gouvernement, aux membres du comité national préparatoire crée lundi par arrêté ministériel, à « encore une fois montrer notre savoir-faire et la qualité de nos ressources humaines dans le domaine des Tic ».

L’organisation de la 42e réunion de l’Icann en octobre prochain au Sénégal permettra, selon Moustapha Guirassy, de créer des opportunités, de partager des expériences, des expertises et surtout de faire la promotion du Sénégal dans les télécommunications et les technologies de l’information à travers le monde, etc.

« Les décisions prises par l’Icann à chacune de ses assemblées générales, trois fois l’an, influent sur le devenir de l’Internet et peuvent changer nos vies en très peu de temps. Le processus est transparent, démocratique et public, d’où la nécessité d’être présent et surtout de participer » a rappelé le ministre de la Communication et des Tic.

Prendre en compte les besoins et spécificités du continent

Ainsi, trouve Moustapha Guirassy, la conférence de Dakar, en octobre prochain, est l’occasion pour la communauté Internet de l’Afrique de mieux se familiariser avec les procédures de l’Icann et d’organiser, pour la première fois, un sommet Afrique-Icann. Une opportunité pour l’ensemble des acteurs de se pencher sur les voies et moyens de prendre en compte les besoins et spécificités du continent dans l’agenda international de l’Icann. La façon dont l’Internet est régulé, contrôlé et développé - c’est-à-dire sa gouvernance - constitue également, selon Moustapha Guirassy, un aspect clef à prendre en considération, surtout pour les pays en développement et encore plus pour l’Afrique qui reste le continent le moins connecté, le moins présent également dans les instances de décisions de l’Internet ». A ce jour, constate le ministre de la Communication, des Télécommunications et des Tic, moins de 10 pays africains sur les 53 participent effectivement aux travaux de l’Icann.

Le comité préparatoire installé hier par Moustapha Guirassy, est composé de représentants des institutions nationales et de ministères, de directeurs des médias publics, des opérateurs de téléphonie, de représentants de la communauté d’internet au Sénégal, etc. Il est présidé par le Directeur de Cabinet du ministre de la Communication.

Ce comité va s’élargir davantage à d’autres acteurs au fur et à mesure du déroulement de son programme, afin de mobiliser les énergies nécessaires pour garantir un succès à l’organisation de la 42e réunion publique de l’Icann.

Omar Diouf

(Source : Le Soleil, 14 avril 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)