twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mor Ndiaye MBAYE : » il faut une synergie des acteurs pour lutter contre la fracture numérique »

mardi 28 mai 2019

L’UNESCO en collaboration avec Isoc Sénégal, a présenté son rapport pilote sur « les indicateurs d’universalité de l’Internet au Sénégal ».Une occasion pour Mor Ndiaye MBAYE, directeur de cabinet du Ministère de l’Economie numérique et des Télécoms, de revenir sur l’importance de l’accès à la technologie aux populations. « Notre première vocation c’est de développer ce secteur, de rendre les outils disponibles partout, de rendre la technologie accessible à toutes nos populations. Nous avons un certain nombre d’instruments institutionnels comme le Fonds de développement du service universel des télécommunications dont la vocation est de travailler sur la lutte contre cette fracture numérique qui est constatée, qui est réelle. », a- t- il déclaré.

Selon lui, la fracture numérique a plusieurs dimensions. Ainsi, il y a celle de l’accès, celle qui est en rapport avec la géographie ou encore celle qui est liée à l’accès aux ressources financières. En plus, il y a la dimension genre.

L’Etat est en train de travailler sur la résolution de toutes ces questions avec tous ceux qui doivent être impliqués. Car, dit-il « l’Etat seul ne peut pas réussir tout, il faut une synergie entre le public, le privé, les partenaires financiers, la société civile… »

« Au niveau du ministère, il y a une cellule genre dont l’objectif est d’encourager les jeunes filles à utiliser les technologies de l’information et de la communication.Et il faut le rappeler, l’initiative Jiggen Ci TIC fait partie des initiatives qui entrent dans le cadre de la lutte contre cette fracture genre, en plus, une occasion d’effectuer une discrimination positive. » rappelle Mor Ndiaye Mbaye qui informe également qu’il y a une recommandation dans l’élaboration de toutes les politiques politique d’intégrer cette dimension genre. C’est pourquoi, le numérique ne peut pas être en reste.

(Source : Social Net link, 28 mai 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)