twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Monnaie électronique : le CNC pour ’’une concurrence saine’’ et ’’un modèle tarifaire approprié’’

vendredi 12 mars 2021

Le Conseil national du crédit (CNC), réuni jeudi à Dakar, a "souligné l’importance d’un cadre de concurrence saine" entre acteurs des services électroniques, en lien avec "la nécessité de prendre en charge la problématique du modèle tarifaire approprié".

Au cours de cette réunion tenue par visioconférence, le CNC "a pris connaissance de l’état des lieux et des perspectives de la tarification desdits services présentés par le Directeur Général de Orange Finance Mobile Sénégal (OFMS)".

Une présentation suivie par celle de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), portant "en particulier sur les tarifs des codes USSD utilisés pour les services financiers mobiles", selon un communiqué.

Il note que le CNC "a relevé la nécessité de prendre en charge la problématique du modèle tarifaire approprié des services offerts par les émetteurs de monnaie électronique face aux exigences d’inclusion financière des populations défavorisées, principales utilisatrices desdits services".

Le Conseil national du crédit a de même "souligné l’importance d’un cadre de concurrence saine entre les acteurs, sous la supervision des régulateurs, ainsi qu’une sensibilisation continue de la clientèle sur les produits offerts".

"Il a relevé les réflexions en cours en vue de la mise en place d’un cadre de concertation entre les régulateurs de l’écosystème, à savoir la BCEAO pour les établissements émetteurs de monnaie électronique et les Autorités en charge de la régulation des télécommunications des différents Etats membres de l’Union".

Selon le communiqué, ce cadre "devrait permettre de garantir la stricte conformité des opérations financières et des équipements technologiques aux dispositions réglementaires en vigueur, notamment en matière de sécurité globale des systèmes d’information et de traçabilité des transactions de la clientèle".

(Source : APS, 12 mars 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)