twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Monnaie électronique : Hausse de 50,60% des transactions transfrontalières en 2020

lundi 15 novembre 2021

Conformément aux textes en vigueur dans l’Uemoa, les services de paiement transfrontaliers offerts par les émetteurs de monnaie électronique se limitent aux États membres de l’Union. Cette précision est de la Bceao. Elle renseigne qu’en glissement semestriel, les transactions intra-Uemoa sont ressorties à 7,32 millions pour une valeur de 344,39 milliards de francs CFA à fin décembre 2020 contre 4,52 millions d’opérations évaluées à 228,68 milliards de francs CFA à fin juin 2020, soit des hausses de 61,95% et 50,60% respectivement en volume et en valeur.

Selon la Bceao, cette situation s’explique notamment par la campagne agricole du café-cacao en Côte d’Ivoire et les fêtes de fin d’année. A l’instar des précédents semestres, l’analyse détaillée des données montre que le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire demeurent respectivement le principal récepteur avec 49,21% de la valeur totale des opérations et le principal émetteur avec 54,08% de la valeur totale des transactions.

Sur la période sous revue, les principaux corridors ci-après, ont été les plus actifs avec environ 72,34% de la valeur totale des opérations : Côte d’Ivoire - Burkina Faso : 38,32% ; Burkina Faso - Mali : 17,43% ; Côte d’Ivoire - Mali : 9,65% ; Mali - Sénégal : 6,94%.

Depuis 2018, ajoute la Bceao, des banques ont noué des partenariats avec les établissements de monnaie électronique pour la réception de fonds internationaux sur les comptes de monnaie électronique.

Les réceptions de fonds internationaux sur les comptes de monnaie électronique se sont établies à 200.100 transactions pour une valeur de 11,01 milliards de francs CFA à fin décembre 2020 contre 130.986 opérations estimées à 7,31 milliards de francs CFA à fin décembre 2020, soit une augmentation de 52,76% en volume et 50,62% en valeur.

Cette progression s’explique essentiellement par l’offre du service de réception de fonds internationaux par les établissements de crédit au Bénin, au Burkina Faso et au Mali, en partenariat avec les établissements de monnaie électronique à l’instar de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Adou Faye

(Source : Le Journal de l’Economie sénégalaise, 15 novmebre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)