twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Monétique interbancaire régionale : Gim mobile pour une inclusion financière dans l’Uemoa

samedi 10 décembre 2011

La monétique en levier de bancarisation des populations de l’Uemoa.C’est ce que veut réaliser le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine qui vient de lancer Gim Mobile.Ce système permet aux populations, bancarisées ou non, d’envoyer ou retirer de l’argent dans les guichets automatiques des principales banques via le téléphone portable.

La banque sur le téléphone portable. Ce défi que souhaite relever le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Gim). Après avoir, entre autres, mis en place une plateforme monétique interportable pour l’ensemble des banques et établissements financiers de l’espace Uemoa, le Gim-Uemoa a lancé, avant-hier à Dakar, le Gim mobile. Cette solution de ‘mobile banking’ que le Gim Uemoa met à la disposition de la communauté bancaire, permet à toute banque qui le souhaite d’offrir à sa clientèle les différents produits et services bancaires à partir d’un téléphone portable.

Elle apporte, selon ses initiateurs, une réelle réponse à la problématique de la proximité des produits et services bancaires et à l’augmentation du taux de bancarisation qui est encore faible pour faire face au défi de développement des services financiers nécessaires au renforcement de l’économie africaine. Le Gim mobile permet, en effet, au secteur public et au secteur privé de l’Uemoa d’atteindre les zones rurales historiquement inaccessibles par les services financiers classiques du fait des infrastructures et du pouvoir d’achat des populations. Avec un taux de pénétration de 50 % en Afrique, le téléphone portable est devenu aux yeux du Gim un outil qui peut révolutionner le système financier et bancaire dans le continent qui fait face à d’énormes disparités pour l’accès à ces services. Sur le mobile, la banque sera désormais plus proche des clients.

Cette plateforme qui sera installée sur le téléphone va permettre aussi aux banques d’engranger de nouvelles commissions sur les services financiers de proximité à moindres coûts et ainsi accroître leur produit net bancaire. En effet, avec ce service, une personne qui n’a pas de carte bancaire et non titulaire de compte peut retirer de l’argent dans les 1 600 guichets automatiques des banques sur lesquels ce système fonctionne. Une manière de pousser petit à petit les populations vers la bancarisation. ‘Il y a aujourd’hui 50 % de nos populations qui détiennent le téléphone portable. Donc, tout naturellement, on participe à la bancarisation puisque le Gim mobile est une plateforme bancaire. Les populations vont apprendre à retirer de l’argent. On va faire une éducation financière avec, graduellement, des sauts qualitatifs. Moi, je fais partie de ceux qui pensent qu’on doit faire de l’inclusion financière par les services’, déclare Blaise Ahouantchede, directeur général du Gim-Uemoa.

Sur la sécurité des transactions, Ahouantchede donne des assurances. ‘Le Gim est un régulateur. En tant que gendarme de la monétique dans l’Uemoa, il a commencé par étudier les questions de sécurité. Le Gim peut assurer que tout ce qui sera dans le marché sera en sécurité optimale’, dit-il tout en précisant que ‘la sécurité est une affaire de tous les jours’.

Seyni Diop

(Source : Wal Fadjri, 10 décembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)