twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mobile money : le Gabon atteint 624 millions $ de volume de paiements en 2020 (+ 666 %)

jeudi 14 octobre 2021

Contrairement au reste de l’espace Cemac qui a affiché un certain retard dans le développement du mobile money, le Gabon a été très tôt conquis par cette révolution. 43% de la population de plus de 15 ans y possédaient un compte en 2017.

Selon un récent rapport du Fonds monétaire international (FMI) sur le nouveau programme avec le Gabon, il apparaît que le pays a vu son volume des paiements par mobile money multiplié par six en 2020, du fait du Covid-19

« Pour surmonter l’obstacle du manque d’agences bancaires physiques dans certaines localités, les autorités ont permis le développement du mobile money. Suite à la pandémie de Covid-19, le volume des paiements par mobile money a été multiplié par six en un an, passant de 55 milliards FCFA en 2019 à 353 milliards FCFA [624,2 millions $, Ndlr] en 2020 », apprend-on du rapport. En effet, en raison de la pandémie, plusieurs services (paiements de factures, salaires et autres prestations) se font de plus en plus via mobile money.

Ce volume des paiements mobiles pourrait encore croître en 2021, car les autorités gabonaises veulent digitaliser les moyens de paiement dans les commerces. A cet effet, un groupe de travail chargé de concevoir «  un plan de déploiement des moyens de paiements (E-money, E-banking…) au sein des commerces et des entreprises  » a été mis en place en avril dernier par le ministre du Commerce Hugues Mbadinga Madiya et ses collègues Nicole Jeanine Roboty de l’Economie et Gisèle Akoghe de l’Economie numérique.

Le gouvernement veut ainsi saisir l’opportunité de la crise sanitaire actuelle liée au Covid-19 pour accélérer la transition vers le paiement électronique. «  Toute crise est toujours porteuse d’opportunités. Aussi, malgré sa rigueur, la crise sanitaire actuelle doit nous amener à nous réinventer  », affirme Hugues Mbadinga Madiya.

Cependant, note Le Nouveau Gabon, le défi sera de faire adopter ces modes de paiement par les entreprises et les commerces généralement habitués à la manipulation d’argent liquide.

S.A.

(Source : Agence Ecofin, 14 octobre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)