twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mobile Money : Youtap et MatchMove vont fournir les systèmes de paiement en boucle ouverte en Afrique

mercredi 14 juin 2017

Le marché du mobile money en Afrique est en pleine effervescence. Dans un contexte où les partenariats B to B se multiplient pour porter le potentiel du continent en la matière, c’est au tour du fournisseur mondial de solutions mobiles Youtap de s’associer avec MatchMove pour livrer les systèmes de paiements en boucle ouverte en Afrique.

C’est une nouvelle collaboration qui donnera un coup de fouet supplémentaire au secteur du mobile money à travers le continent. Le géant néo-zélandais Youtap et le Singapourien MatchMove viennent d’annoncer la signature d’un nouveau partenariat pour la livraison des systèmes de paiements en boucle ouverte en Afrique et en Asie.

Fondé en 2007 à Auckland (Nouvelle Zélande), Youtap est un fournisseur mondial de solution mobiles sans contact et de logiciels de services financiers sans contact permettant aux clients du mobile money de toucher de l’argent ou de payer à n’importe quel point de vente à l’aide de tout dispositif de paiement. Outre son siège social dans la plus grande ville de la Nouvelle Zélande, la firme dispose également de bureaux à San Francisco (Etats-Unis), Jakarta (Indonésie), à Singapour, ainsi qu’un bureau africain à Nairobi (Kenya) à partir duquel elle couvre plusieurs pays de la région.

Révolutionner les transactions en espèces

Son partenariat avec MatchMove vise à faciliter l’accès au système de paiement en boucle ouverte pour ses clients locaux encore sous système en boucle fermé. Et pour la firme néo-zélandaise, le choix de MatchMove n’est pas fortuit. Membre du réseau de Mastercard, cette société basée à Singapour et qui a pour vision de renforcer l’inclusion financière à travers le monde, permet aux entreprises d’offrir une solution de portefeuille mobile sécurisée, d’augmenter les revenus et l’engagement des utilisateurs.

« Notre partenariat avec MatchMove représente un nouvel élément révolutionnaire pour les transactions en espèces dans les marchés en expansion. Il permet aux clients qui ne disposent pas de cartes de crédit d’acheter des produits en ligne et en magasin avec de l’argent mobile », a commenté Chris Jones, PDG et fondateur de Youtap, selon le communiqué de presse de la firme.

D’après la même source, ce partenariat vise à satisfaire la demande mondiale croissante des cartes complémentaires Mastercard connectées aux comptes d’argent mobile. Il devrait, pour ce faire, mettre en place l’intégration étroite de l’acquisition, du traitement et du règlement des cartes de crédit, de débit et des cartes prépayées liées à un portefeuille d’argent mobile. Les deux firmes assurent avoir travaillé d’arrache-pied afin de garantir l’intégration de la plate-forme de traitement des paiements en argent mobile de Youtap, baptisée « Youtap Pay ».

« MatchMove s’est engagée à accélérer l’inclusion financière de millions de personnes dans le monde, actuellement connectées numériquement via leurs smartphones sans pour autant disposer de compte bancaire ou de carte de paiement. Notre partenariat avec Youtap augmentera la disponibilité de nos solutions numériques sécurisées auprès des opérateurs de téléphonie mobile du monde entier, libérant ainsi un nouveau canal pour combler les obstacles entre l’argent mobile et les utilisateurs finaux », a pour sa part déclaré Shailesh Naik, PDG de MatchMove.

Le mobile money en Afrique est en pleine croissance. Des données non officielles parlent même de 50% de croissance par an. L’engouement que suscite ce secteur ne fait plus aucun doute sur son dynamisme. Au moment où de plus en plus de sociétés naissent sur le continent, les partenariats entre géants se multiplient avec, presque toujours, Mastercard dans le sillage. A ce jour, la firme américaine est impliquée dans des projets de déploiement du mobile money tant avec l’américain Visa, le panafricain Ecobank ou encore le Sénégalais Wari. De quoi élargir l’éventail de la firme américaine dans ce secteur sur le continent.

Ristel Tchounand

(Source : La Tribune Afrique, 14 juin 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)