twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mise en place de trente centres informatiques : 90 emplois directs seront créés et`54000 jeunes formés

mercredi 4 juin 2008

Pour réduire la fracture numérique et lutter contre la pauvreté , l Agence national pour l’emploi des jeunes (Anej) et la fondation St Micro Electronics ont mis sur pied le projet Initiative pour l’accès des jeunes aux technologies de l’information et de la communication contre la fracture numérique. Lancé hier mardi à Dakar par le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes vise à former 54000 jeunes et à former 90 emplois directs.

Le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes en partenariat avec la fondation St Micro Electronics a procédé hier mardi à Dakar au lancement officiel du projet « Initiative pour l’accès des jeunes aux technologies de l’information et de la communication( Tic) contre la fracture numérique et en faveur de la création d’emploi . »

Financé à hauteur de 386 millions par la fondation St electronics , ce projet vise à former 54000 jeunes dont 4O pour cent de femmes, et la familiarisation avec l’ordinateur et l’outil internet . Selon Amy Mar chargée du projet à l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (Anej ), en plus de la formation ,ce projet permettra de lutter contre le sous emploi, et sa marginalisation avec la création de 30 centres informatiques ou cybers espaces équipés chacun de 11 ordinateurs et une imprimante au niveau des collectivités locales de Yoff , Bel air , Bignona , Marsassoum et Wakhinane Nimzatt avant d’être élargi sur l’étendue du pays .

Ainsi 90 emplois directs seront créés . Initié par l’Anej , ce projet d’une durée de trois ans a pour cibles les jeunes urbains , péri-urbain et ruraux regroupés en association ou choisis par leurs collectivités locales . D’après El Hadj Malick Diop président du conseil national de la jeunesse , ce projet en plus de sa vocation de réduire le gap numérique « il participe à réduire également la fracture numérique correspond à notre vision qui a pour objectif d’outiller les jeunes pour qu’ils puissent faire face aux défis du futur. »

A en croire Mamadou Lamine Keita ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes « pour éviter la fracture numérique à l’intérieur du pays ,l’élargissement de ce projet s’impose . » Et d’ajouter « Dans ce monde caractérisé par la production et la diffusion du savoir par le biais de la globalisation le projet mérite d’être suivi pour éviter que la jeunesse verse dans les dérives de l’Internet. »

Mamadou Amadou Diop

(Source : Sud Quotidien, 4 juin 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)