twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mise en oeuvre de la grappe ‘Tic et services’ de la Sca : Difficile consensus sur le choix des mesures prioritaires

mercredi 28 mai 2008

Les acteurs de la grappe ‘Tic et services’ ont eu de la peine à s’entendre sur le choix des sept mesures prioritaires devant être mises en œuvre dans le cadre de la Sca pour l’année 2008.

L’épreuve était douloureuse pour les acteurs de la grappe ‘Tic et télé services’. Invités hier par le Secrétariat permanent de la Stratégie de croissance accélérée (Sca) à valider les sept mesures prioritaires proposées pour être mises en œuvre en 2008 dans le cadre de cette stratégie, ils ont eu de la peine à s’entendre sur ces propositions. Chacun a voulu prêcher pour sa paroisse au détriment de l’intérêt général. Le président de la grappe n’était pas au bout de la peine que par la grâce du vote dont il a eu recours pour s’en sortir. Au bout du compte, il a reçu onze propositions de mesures au lieu de sept. Ce qu’il inscrit dans l’ordre normal des choses. ‘Quand on vient à une réunion de cette dimension et qu’on propose un plan d’action aussi important pour avoir un consensus sur les 7 mesures prioritaires proposées sans qu’on ait eu le temps de discuter au préalable, c’est normal que ce soit difficile’, a admis Mouhamadou Diop. Pour lui, l’essentiel était d’arriver à trouver un terrain d’entente sur la question. Peu importe les chiffres, selon lui. ‘L’important, c’est d’évaluer la difficulté de chaque tâche et voir si les 11 actions prioritaires que nous avons définies ensemble, sont facilement réalisables ou pas’, a-t-il expliqué.

Pour le président de Sos consommateur, cette multiplicité d’actions valait un arbitrage. ‘Il y a beaucoup d’actions prioritaires. Il fallait arbitrer entre les priorités et les sur priorités. C’est pourquoi la discussion a été très longue. Finalement, les gens se sont entendus sur l’essentiel. Nous avons trouvé un consensus’, a souligné Me Massokhna Kane. Ce dernier d’ajouter : ‘Les actions que nous avons arrêtées de commun accord, si nous parvenons à les démarrer et à les mettre à exécution d’ici la fin de l’année, ne serait-ce que partiellement, ça sera déjà une très bonne chose’. Les premiers jalons étant ainsi posés, reste maintenant à réaliser les actions dites prioritaires dans les délais impartis.

Ndakhté M. Gaye

(Source : Wal Fadjri, 28 mai 2008)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)