twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mise à niveau des entreprises du secteur du numérique en prélude à la mise en œuvre de la ZLECAF

mercredi 27 novembre 2019

Le Bureau de mise à niveau (Bmn) des entreprises sénégalaises a approuvé au total 11 dossiers d’entreprises dans le secteur du numérique pour un montant d’investissement consenti de 2,648 milliards de FCFA.

Une information livrée par M. Sissoko, expert du Bmn qui précise que pour le moment, 1,267 milliard FCFA de primes a été octroyée, mais que le décaissement effectif porte sur 741 millions de FCFA de primes. Il s’exprimait hier, mardi 26 novembre, lors de la rencontre « Matinée Optic-Rejotic du Numérique ».

La « Matinée Optic-Rejotic du Numérique » co-organisée hier, mardi 26 novembre, par l’Organisation de professionnels des TIC (Optic) avec le Réseau des journalistes spécialisés en TIC (Rejotic), en collaboration avec le Netherland Trust Fund IV (Ntf IV), a permis aux participants d’échanger sur deux thèmes préoccupants du moment.

Il s’agit de la Zone de Libre-échange continentale africaine (Zlecaf), et ses enjeux pour le secteur privé du numérique, des Technologies de l’information (TI) et des Télécoms, mais aussi des opportunités d’accompagnement des entreprises, en particulier celles du numérique, par le Bureau de mise à niveau (Bmn).

Une occasion saisie par le Bmn, à travers l’expert M. Sissoko, pour revenir sur le travail fait par ledit bureau.

De manière spécifique, il renseigne que le Bmn a traité et approuvé 11 dossiers d’entreprises dans le secteur du numérique. Mieux, poursuit-il, l’investissement global approuvé pour le secteur des TIC s’élève à 2,648 milliards FCFA.

Toutefois, il a vite fait de préciser que seul 1,267 milliard de FCFA de primes a été octroyée et qu’à ce jour, seuls 741 millions de FCFA de primes ont fait l’objet d’un décaissement effectif.

Sur le pourquoi de cet écart entre les investissements approuvés, les primes octroyées et les primes décaissées, M. Sissoko explique que la prime est une sorte d’encouragement à l’investissement. Donc, à son avis, l’entreprise ne peut prétendre commencer à toucher ladite prime qu’après investissement de ses activités à hauteur de 20%.

A noter que de manière plus globale, selon toujours M. Sissoko, 407 dossiers d’entreprises ont été approuvés par le comité de pilotage dont les investissements approuvés s’élèvent à 88 milliards de FCFA, 22,3 milliards de FCFA de primes octroyées dont plus de 13 milliards de FCFA de primes décaissées.

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 27 novembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)