twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ministère de l’économie numérique et des télécoms, enfin… !

mercredi 10 avril 2019

C’est la grande nouveauté du gouvernement du Sénégal estime les acteurs qui ont toujours souhaité voir un spécialiste des TIC à la commande de ce ministère. Après beaucoup de critiques, voilà enfin le soulagement de leur cri de cœur qui vient d’être entendu. Le Sénégal a désormais un ministre spécialement en charge de l’économie numérique et des télécommunications géré par Ndèye Tické Ndiaye Diop. La nouvelle est accueillie diversement par les acteurs et professionnels des TIC.

Dans une publication parue dans le site web du quotidien national Le Soleil, les différentes dénominations du ministère ont été critiquées car elles ne répondaient pas aux attentes des acteurs du secteur.

Dans le gouvernement précédant, le département existait. Le grand regret selon certains professionnels était que le secteur tant capital pour un pays n’était pas autonome et était logé dans le même ministère que celui de la Communication que gérait l’ex ministre Abdoulaye Bibi Baldé.

Il a fallut attendre la mise en place de la Stratégie Sénégal Numérique 2025 qui ambitionne de porter la contribution du numérique à hauteur de 16%, pour détacher ce ministère des autres et l’ériger en département ministériel. Cette initiative de la mise en place d’un ministère dédié à l’économie numérique est tout à fait logique et est venu à son heure.

Les acteurs accueillent cette mesure avec beaucoup de joie. Selon Eugène Niox, membre de l’Organisation des professionnels des Tic (OPTIC) : « C’est un vœu qu’on a jamais cessé d’appeler. Il y a une stratégie, la SN2025. Il est donc normal qu’il y ait un ministère qui accompagne tout ça ».

Poursuivant toujours ses vœux, il estime que l’appellation ne suffit pas. Car dit-il, « on attend de voir la dynamique qui sera impulsée. Mais nous restons dans les dispositions pour accompagner le dialogue public-privé. C’est ce que nous avons toujours fait d’ailleurs. C’est une bonne option. Maintenant, il faudrait que le ministre dirige ce département dans une dynamique de concertation pour impliquer tout le monde ».

Avec la création par décret présidentiel du Conseil national du numérique, Ibrahima Nour Eddine Diagne une des membre de ce Conseil estime que l’idée de créer un ministère dédié à l’économie numérique est une très bonne idée. Mais, ajoute-t-il, « ça ne suffit pas. Tout dépendra de l’ampleur que va lui donner la hiérarchie. Il y a d’abord le ministère de l’Economie et surtout le Chef de l’Etat. C’est de là que dépend la suite ».

Mais M. Diagne se dit « rassuré » par le choix porté sur Ndèye Tické Ndiaye Diop pour diriger ce département. Il la décrit comme une travailleuse, battante et dégourdie.

Raphael Romaric Ndong (Source : Social Net Link, 10 avril 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)