twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Minette Libom Li Likeng : « Le corrigé est dans le NPSI…Le DG du Gimac est sorti de la barque ! »

mercredi 6 juillet 2022

Répondant à une question de Beaugas Orain DJOYUM, DG du cabinet ICT Media STRATEGIES, la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, a décrié l’attitude du GIMAC qui n’aurait pas été fair play dans le processus de mise en place de la National Payment Switch Infrastructure (NPSI).

Cette plateforme d’agrégation des services numériques et financiers disponible pour tous les opérateurs et usagers camerounais grâce au code Ussd #237#.

La plateforme a été développée sous l’impulsion du Minpostel par Campost et son partenaire technique eTranzact. Elle fonctionne depuis plusieurs mois.

Lors de la cérémonie de lancement officiel de cette plateforme ce 05 juillet 2022 à Yaoundé, Beaugas Orain DJOYUM demandait en effet de savoir s’il n’y avait pas possibilité d’obliger tous les opérateurs télécoms du pays à utiliser le code Ussd #237# en lieu et place de leur propre code Ussd.

En effet, MTN Cameroon et Orange Cameroun utilisent respectivement les codes Ussd #126# et #150# pour l’accès à leur service de paiement mobile. Ils font moins ou pas de publicité de leur code Ussd #237#.

Plus encore, le DG de ICT Media STRATEGIES demandait s’il est moins onéreux d’utiliser la NPSI ou le Gimac Pay, la solution développée par le Groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale (GIMAC) qui offre également les services d’interopérabilité.

Répondant à ces questions, la ministre a affirmé que la National Payment Switch Infrastructure (NPSI) et son code Ussd #237# sont une réponse appropriée aux multiples demandes et besoins des petits acteurs des télécoms et du numérique, des PME et même des opérateurs qui avaient du mal à obtenir les API des services mobiles financiers des opérateurs télécoms.

Plus encore, Minette Libom Li Likeng laisse entendre qu’au cours des multiples réunions en vue de la mise sur pied de ce switch national, le DG du GIMAC, Valentin MBOZO’O, ne s’est pas comporté en gentlemen. « Nous avons tenu des réunions à l’ART et le Gimac participait à ces réunions… Pour réussir l’inclusion financière et l’inclusion numérique, il faut impliquer tout le monde. Il ne faut laisser personne. Il faut impliquer tout type d’acteurs et de services. Les gros comme les petits. Pour que tout le monde puisse bénéficier des performances technologiques des outils modernes. Pendant qu’on cheminait, le Gimac est sorti de la barque. Je l’ai souvent dit directement et je l’assume comme membre du gouvernement. Je dis directement au DG du Gimac que ce n’est pas « fair ». (Fair play, ndlr). Il a débarqué et il a vite couru. Il y a de la place pour tout le monde. Nous sommes restés et petits pas par petits pas. Parce que nous voulons qu’il y ait des grands, mais aussi qu’il y ait des startups, des petits. Que ceux de l’informel viennent dans le formel », raconte la ministre qui explique qu’il n’y a pas lieu de faire des compétitions inutiles.

En fonction des objectifs, chacun peut choisir soit le GimacPay, soit le NPSI. « Mais, vante la ministre, pour les startups, les microfinances et les autres acteurs de paiement, le corrigé est dans le Switch NPSI ! Les services qu’offre le Switch sont énormes… »

Les explications de la ministre interviennent après la réponse du Dr Mfuh Winfried, conseiller technique N°2 au Minpostel, indiquant que la ministre des Postes et des Télécommunications a déjà pris une décision pour obliger les opérateurs télécoms à se connecter au switch national du code Ussd #237#. « La décision des opérateurs télécoms de faire la publicité sur ce code Ussd #237# est une décision commerciale des opérateurs qui interviendra au moment opportun », a-t-il précisé.

Beaugas Orain DJOYUM pense qu’il est nécessaire de faire une large promotion de ce code Ussd #237# et d’obliger tous les opérateurs à l’utiliser. Le DG du cabinet de veille stratégique, d’e-Réputation et de Personal branding ICT Media STRATEGIES croit en effet que Cameroun, premier pays africain à expérimenter ce code Ussd unique national, peut gagner beaucoup d’argent si l’on interdit les opérateurs télécoms concessionnaires d’utiliser leurs propres codes Ussd au profit du code unique Ussd #237# du NPSI.

Cela permettra d’ailleurs, dit-il, une meilleure traçabilité des transactions. Tout comme il invite Campost et son partenaire technique à travailler en permanence pour améliorer la qualité de service de ce Switch national de paiement.

(Source : Digital Business Africa, 6 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)