twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Microsoft va implanter deux centres technologiques au Kenya et au Nigeria

samedi 18 mai 2019

Avec un investissement de 100 millions de dollars en cinq ans, Microsoft va implanter deux centres technologiques et recruter 500 ingénieurs au Kenya et au Nigeria d’ici 2023.

Deux bonnes nouvelles pour le Kenya et le Nigeria. Microsoft vient d’annoncer l’ouverture de deux centres dédiés au développement de l’informatique à Nairobi au Kenya et à Lagos. Le géant américain du logiciel ajoute également que 500 ingénieurs y seront employés d’ici 2013. Il s’agit d’un « investissement de 100 millions de dollars sur cinq ans », indique un communiqué publié ce 14 mai 2019. La firme de Bill Gate précise que 100 personnes seront déjà recrutées à plein temps sur les deux sites d’ici fin 2019.

Déjà présente en Afrique du Sud avec deux data centers à Cape Town et Johannesburg, Microsoft prévoit de recruter des ingénieurs africains spécialisés dans les services de stockage de données en ligne, dans l’intelligence artificielle et la réalité mixte. « Ils travailleront pour divers produits comme les logiciels de bureautique de la suite Office, la plateforme applicative Azure et le système d’exploitation Windows. Certaines équipes interviendront directement chez les clients de l’entreprise composés de services gouvernementaux et d’université », explique le communiqué de l’entreprise américaine.

Le recrutement de ces talents se fera sur sélection via un partenariat avec l’United States International University Africa (USIU Africa) implantée à Nairobi. Des candidatures sont également reçues en ligne.

Très présente sur le continent, Microsoft accompagne le développement ses startups et PME africaines à travers son programme Microsoft 4Afrika. Depuis 2013, la structure dirigée par l’éthiopienne Amrote Abdella a accompagné près de 2 millions de PME.

Mouhamed Kébé

(Source : Innovafrica, 18 mai 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)