twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Microsoft s’allie avec Huawei pour conquérir l’Afrique

mardi 5 février 2013

Le géant informatique américain Microsoft a décidé de s’allier au chinois Huawei pour s’attaquer au marché africain des smartphones, qui connaît la plus forte croissance au monde. Leur produit commun sera notamment vendu au Maroc et en Côte d’Ivoire.

La firme informatique américaine Microsoft, basée à Mountain View en Californie, vient d’annoncer son intention de s’allier au chinois Huawei pour distribuer un téléphone low cost basé sur son système d’exploitation mobile Windows Phone. Baptisé Huawei 4Afrika Windows Phone, ce nouveau smartpone coûtera 150 dollars et sera d’abord vendu dans sept pays. Microsoft prévoit de lancer l’appareil aujourd’hui mardi 5 février, à l’occasion d’un événement panafricain organisé à Lagos, au Caire, à Nairobi, à Johannesburg et à Abidjan. Le téléphone sera également vendu au Maroc et en Angola.

Acteur marginal

Pete Cunningham, analyste chez Canalys cité par le New York Times, estime que Microsoft est un « acteur marginal » dans les smartphones et qu’il a « besoin de partenaires », soulignant que « l’Afrique est l’un des plus grands marchés de Huawei en dehors de la Chine ». D’après le géant américain, le choix de Huawei ne diminue en rien l’engagement de Microsoft avec Nokia, qui s’appuie également sur le logiciel Windows Phone pour soutenir sa nouvelle gamme de smartphones. Fernando de Sousa, directeur général de Microsoft Afrique, a d’ailleurs déclaré que, dans les prochains mois, Microsoft et Nokia prévoyaient de lancer deux nouveaux téléphones Windows pour le marché africain.

Concurrence

Selon la GSM Association, un organisme basé à Londres, l’Afrique est la plus région du monde qui connaît la croissance la plus rapide pour les smartphones, soit 43 % par an depuis 2000. Pour l’instant, en Afrique subsaharienne, seulement, 10 % des 445 millions d’utilisateurs de téléphones portables possèdent un smartphone, mais ce taux devrait augmenter rapidement à mesure que les opérateurs étendent les réseaux haut-débit. Microsoft n’est pas seul à s’intéresser à l’Afrique. Samsung a récemment élargi la gamme de ses smartphones tandis que plusieurs petits fabricants de téléphones chinois, dont TCL, ZTE et Lenovo développent des smartphones simplifiés à 50 dollars. En novembre, Huawei lui-même a lancé Ideos, un modèle low cost d’un prix inférieur à 100 dollars…

Jeuneafrique

(Source : Jeune Afrique, 5 février 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)