twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Microsoft Afrique lance un programme pour soutenir les start-ups et les PME qui ont des modèles économiques à impact social

lundi 9 mars 2020

Microsoft a lancé son Global Entrepreneurship Program pour soutenir les start-ups et les PME qui ont des modèles économiques à impact social, nouq informe Itweafrica. S’exprimant lors du récent sommet Sanklap Africa 2020, Amrote Abdella, directeur de Microsoft4Afrika, a déclaré que la société de logiciels souhaitait encourager les entreprises à se lancer dans le secteur.

« La résolution des défis sociaux et environnementaux mondiaux nécessite une synergie entre la bonne technologie, les bons partenaires, (a) un environnement et une technologie propices. Lorsque les start-ups travaillent avec des investisseurs, des entreprises, des gouvernements, des organisations à but non lucratif et des communautés, nous sommes en mesure de libérer de nouveaux potentiels », a ajouté Abdella.

Cependant, il y a des conditions préalables pour accéder à ce soutien, y compris que les candidats potentiels doivent exister depuis moins de sept ans, doivent générer un chiffre d’affaires de moins de 25 millions de dollars et se concentrer sur le climat, la santé, l’éducation et l’action humanitaire. .

Les entreprises sélectionnées auront accès à des technologies cloud Microsoft gratuites, dont jusqu’à 120 000 USD en crédits Azure, ainsi qu’à un support technique et des conseils. « Les start-ups qualifiées seront éligibles à des subventions dans les domaines de la durabilité, de l’accessibilité, des compétences et de l’employabilité », a déclaré Microsoft.

« Les premiers critères d’engagement seraient les solutions sur lesquelles ils se concentrent et comment ils envisagent de les mettre à l’échelle et quel sera l’impact de cette solution dans la grande communauté », a déclaré Abdella. Les entreprises doivent également démontrer les meilleures pratiques en dehors de la durabilité de leurs solutions.

Certaines des entreprises qui ont été soutenues dans ce secteur comprennent : Upepo, un compteur électrique intelligent basé sur la technologie IOT, et Shujaaz Inc., une plateforme d’information sur la santé destinée aux jeunes qui couvre 40% de cette population au Kenya. Selon le géant de la technologie, les entreprises gagnantes seront aidées à commercialiser et à vendre leurs solutions à des acteurs établis tels que des organisations commerciales et des organisations non gouvernementales.

Par Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa , 9 mars 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)