twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mésentente entre les sociétés Excaf Télécom et ATPS sur la distribution des décodeurs de la TNT

lundi 7 décembre 2015

A peine entamée, la Télévision numérique terrestre (Tnt) est perturbée au Sénégal. Il y a discorde sur la distribution et le prix du décodeur devant permettre aux ménages d’avoir accès à la fameuse télévision numérique. La surenchère autour de cet équipement et sa rareté sur le marché semblent dues à la mésentente entre les sociétés Excaf Télécom et ATPS (African Transaction Processing and Services). La première est chargée de l’installation d’émetteurs de la Tnt et de l’équipement des foyers en décodeurs. La seconde a gagné la sous-traitance de la distribution des décodeurs sur l’ensemble du territoire sénégalais.

Selon le magazine français « Jeune Afrique », la société ATPS a publié un communiqué dans la presse sénégalaise dans lequel elle se plaint de la violation du contrat d’exclusivité passé avec Excaf Télécom. ATPS regrette que d’autres grossistes sénégalais vendent les équipements de la Tnt, à savoir le décodeur et l’antenne râteau. Et les prix homologués ne sont plus respectés. Le décodeur est passé de 10 000 à 12 000, voire13 000 FCfa. Quant à l’antenne râteau, elle n’est plus vendue à 6500 FCfa, mais à 11 000 FCfa.

La société ATPS fait également savoir que le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar a ordonné « l’arrêt de la commercialisation des décodeurs par Excaf Télécom ainsi que la mise sous scellés du stock de décodeurs disponible ». ATPS fait savoir qu’en fin août 2015, seuls quelques 5400 ménages sur les 875 000 recensés dans le pays avaient un équipement pour recevoir le signal de la télévision numérique. Pourtant, le Sénégal est l’un des rares pays africains qui a respecté la date du 17 juin 2015 fixé pour le passage à la Tnt.

De son côté, Excaf Télécom, responsable devant l’Etat sénégalais, ne dit rien au sujet de la décision de justice. La société dénonce plutôt « la posture et le dilatoire de ATPS depuis le 20 février 2015 ». Excaf Télécom dit avoir été obligé « d’une part, à procéder sur fonds propres aux paiements du fournisseur dès le 8 juillet 2015, afin d’assurer la mise à disposition du décodeur aux Sénégalais et, d’autre part, à choisir de contacter d’autres distributeurs ». La société est engagée à terminer le passage du Sénégal à la Tnt le 31 décembre 2015.

(Source : Agence Ecofin, 7 décembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)