twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mésaventure d’un couple de pigeons américains

jeudi 31 juillet 2003

Shahla Ghasemi et son mari, Dr Al-Reza Ghasemi, vivent en Floride. En 2000, ils ont été victimes d’une énorme escroquerie. Tout a commencé par un coup de téléphone du Nigeria. Dr Ali Abubaker, se présentant comme directeur de NNPC, leur dit avoir un message confidentiel, à ne divulguer sous aucun prétexte, au risque de perdre son travail, voire sa vie.

« L’histoire qu’il nous raconta, explique Shahla Ghasemi, était qu’un homme d’affaires américain, mort au Nigeria, avait transféré 27,4 millions de dollars au Dr Ali Reza Ghasemi. C’était le nom de mon mari. Après cela, il nous faxa tous les documents et annexes ». Tout semblait normal. Le couple reçut ensuite, par fax, une copie de quelques papiers à remplir.

« Le 14 août 2000, nous recevons une lettre de la banque nigériane qui disait qu’il fallait contacter un power of attorney. Il s’appelait F.A. Williams. Contacté par téléphone, celui-ci nous demanda de lui envoyer 7.250 dollars par Western Union pour les frais d’enregistrement en justice ».

Tout était OK, leur dit-on, alors, sauf qu’il manquait une copie de SEPA. « Nous n’avions aucune idée de ce que c’était. Nous appelâmes Dr Abubaker qui nous expliqua qu’il n’avait pas le formulaire et que, probablement, l’homme d’affaires décédé n’avait pas payé pour le SEPA. Il nous demanda 27.400 dollars que nous avons envoyés par Western Union ».

Deux jours après, le couple reçut un appel de M. Williams : l’argent était sur le chemin du transfert. Un autre ennui arriva cependant lorsque M. Williams les appela pour leur dire que le processus avait été arrêté, à cause d’une taxe qui aurait dû être payée, facture de 63.250 dollars à l’appui. Le couple transféra cette somme par virement bancaire à Prism Company du Nigeria.

Deux jours plus tard, il leur fut signifié que tout se passait bien et qu’un représentant de leur banque les contacterait. Ce nouveau contact fut une autre source de dépenses pour le couple. En effet, pour conclure le transfert, il demanda leur présence à Atlanta « parce c’était beaucoup d’argent et qu’il voulait faire le transfert en notre présence ». Il fallait venir avec un certain nombre de documents (pour faire vrai) et 11.500 dollars en liquide. M et Mme Ghasemi se rendirent donc à Atlanta.

De rebondissement en rebondissement, on demanda au couple encore 150.000 dollars. C’est lorsqu’on voulut lui faire payer ensuite 350.000 dollars que le couple se confia à un avocat qui leur révéla qu’ils sont victimes d’un « scam », leur montrant divers cas d’autres victimes tombées dans les pièges des truands via Internet. Au total, le couple américain a perdu près de 400.000 dollars dans cette affaire (environ 227 millions de FCFA). La somme qu’on leur avait promise (27,4 millions de dollars) représentait quelque 16 milliards de FCFA.

Alain-Just Coly

(Source : Le Soleil 31 juillet 2003)

Post-Scriptum

Voir aussi :

- Escroquerie sur Internet : Les ravages de la « fraude nigériane »
- Une forme d’arnaque aux cent noms
- Comment éviter de devenir une victime

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)