twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Menace de suspension des stations de radiodiffusion et de télévision à compter de ce lundi : Les autorités désavouent

dimanche 22 mars 2009

L’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), dans un communiqué parvenu à l’Aps avait menacé de suspendre les autorisations de fréquence des stations de radiodiffusion et de télévision qui ne sont pas en règle vis-à-vis de leurs obligations financières, dès ce lundi 23 mars. Une décision qui tombe dans un contexte électoral marqué par les locales de 2009. Surtout face à l’excellent boulot mené par certaines stations de radiodiffusion et de télévision, notamment privées qui ont livré les premières tendances du vote qui ne sont guère favorables pour la coalition Sopi 2009. Une mesure qui a soulevé un tollé tel que le ministre de l’Information Aziz Sow est intervenu sur les ondes de Walf Fm pour déclarer qu’il a reçu des instructions du Premier ministre pour suspendre cette décision de l’Artp.

Plusieurs stations de radiodiffusion et de télévision, notamment privées avaient été menacées de ne pas émettre à compter de ce lundi 23 mars 2009, pour une durée de 45 jours. L’Artp dans un communiqué remis à l’Aps, ce dimanche 22 mars 2009, jour du scrutin pour les élections régionales, municipales et rurales, déclare que les stations de radiodiffusion et de télévision qui n’ont pas rempli leurs obligations financières dès ce lundi, vont être suspendues.

Une décision qui avait tout l’air d’être une pression contre les stations de radiodiffusion et de télévision, notamment privées dans un tel contexte électoral. Grâce au rôle mené par ces dernières, les Sénégalais sont informés sur les premières tendances du vote pour les élections législatives, municipales et rurales du dimanche 22 octobre. Des tendances qui ne sont guère favorables à la coalition Sopi 2009. Une mesure qui avait commencé à soulever un tollé au sein de l’opinion, dès qu’elle a été informée. L’Artp dans le communiqué reçu par l’Aps, déclarait que cette suspension allait durer 45 jours.

L’Artp indiquait que les appareils radioélectriques des stations concernées allaient être mis sous scellé durant cette période, suite au non paiement des redevances dues au titre des fréquences qui leur sont assignées. « Les mesures seront levées dès paiement intégral des sommes dues ».

Seulement, le ministre de l’Information, M. Abdoul Aziz Sow est intervenu sur les ondes de Walf Tv pour indiquer qu’il a reçu du Premier ministre qui s’en est ouvert d’abord au chef de l’Etat, que la mesure de l’Artp soit suspendue, car étant inopportune.

(Source : Nettali, 22 mars 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)