twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Menace de perte de 250 emplois : SONATEL rassure

samedi 7 décembre 2013

L’alerte est sonnée par Ndèye Founé Niang, secrétaire générale de la section télécom du syndicat des postes et télécommunications. « Nous n’accepterons pas que 250 employés de SONATEL soient mis à la porte au profit de je ne sais quoi. Nous ne l’accepterons pas. Nous ne les avons jamais menés vers l’aventure. Nous savons de quoi, il s’agit. Nous sommes branchés vers l’internationale. Nous avons des informations. Depuis le conseil d’administration de France Télécom parce que nous sommes dans des alliances internationales dans le cadre de l’internationale à laquelle nous sommes affiliés et où nous avons des responsabilités.

Nous savons depuis là-bas qu’il y a des plans qui sont en train d’être appliqués. C’est extrêmement grave. Ce ne sont pas seulement les sonatéliens qui vont en pâtir mais de toutes les sociétés qui gravitent autour de SONATEL. Il y a tellement de sociétés qui font de la sous-traitance, toutes ces entreprises-là vont mourir avant nous sonatéliens ».

Chef du département des ressources humaines de la société, Mamadou Lamine Thiam rassure. « Je voudrais dore et déjà rassurer et prendre tout le monde à témoin sur la position de la Direction générale de Sonatel qu’il n’a jamais été question de supprimer quelque emploi que ce soit. Dans tous les cas de figures, des projets de transformations sont en cours dans notre organisation. Il n’a jamais été cas de supprimer quelque emploi que ce soit et cela ne saurait d’ailleurs en être ainsi.

Tout au contraire, les schémas qui se dessinent ouvrent plus d’opportunités qu’il y a de menaces. Donc, je voudrais être très clair sur cette position-là, réaffirmer et prendre l’opinion à témoin qu’il n’a jamais été question de supprimer des emplois. Si on continue sur cette lancée-là, la croissance externe que nous voulons aujourd’hui utiliser comme levier de croissance risque de poser problème à l’échelle internationale. Nous sommes un groupe, SONATEL, un grand groupe dans la sous-région qui graduellement continue de s’internationaliser. Notre partenariat avec France télécom est un partenariat gagnant gagnant du moment où les résultats ont été satisfaisants et continuent de croître. Donc, je considère que ce n’est pas le débat ».

Dié Ba

(Source : Pressafrik, 7 décembre 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)