twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Médiats et TIC : Quand le blog dessine de nouveaux rapports de communication

vendredi 14 décembre 2007

Un atelier régional, le 3e du genre organisé par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest sur les médiats et les enjeux des TIC en Afrique de l’Ouest , a été ouvert hier matin, à l’hôtel Faidherbe, par M. Mamadou Kassé, Conseiller technique , représentant du ministre de l’information et des Relations avec les Institutions.

« Nouvelles technologies, nouveau journalisme et renforcement de la gouvernance » , c’est le thème retenu pour ce 3e atelier organisé par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, du 13 au 15 décembre .

En ouvrant les travaux de cet atelier , Mamadou Kassé, le conseiller technique du ministre de l’Information et des relations avec les institutions a bien pesé l’intérêt du sujet.

Il a souligné les importants enjeux de l’interaction TIC, journalisme et bonne gouvernance dans un « village planétaire » qui se démocratise en s’ouvrant à tous les espaces de liberté . L’utilisation des TIC et en particulier du « blog » par ...les « bloggeurs » de toutes conditions , comme support de communication en ligne favorise aujourd’hui, l’émergence d’un journalisme dit « citoyen » qui se retrouve sur un terrain ( celui de la production d’informations) qui était jusqu’ici celui du journaliste . « Cette nouvelle pose la problématique de la gestion de l’information dans ses aspects législatifs et réglementaires.

C’est l’occasion de rappeler la nécessité d’une réadaptation et d’une réactualisation des textes pour mieux repréciser le statut des journalistes et renforcer davantage leur profession face à l’usage que les citoyens font des TIC et les conséquences qui peuvent en découler » avance Mamadou kassé.

La directrice de l’institut Panos, Mme Diana Senghor , en rappelant la mission que s’est assignée son organisme depuis le 1er atelier du juillet 1997 à Dakar, a brossé la problématique de ce que l’on appelle « Web 2 » , cet autre monde virtuel qui est matérialisé, entre autres, par l’émergence des blogs et leurs démultiplications gigantesques à travers la toile Internet.

Des communications et échanges enrichissants ont commencé hier matin, avec Ndesanjo Macha, éditeur de « Global Voices » en Namibie et Mme Eugénie R. Aw, directrice du Cesti(UCAD) . Ils ont présenté le sujet « le journalisme à l’ère de la société de l’information », un bon prétexte pour décrire « la main mise » des TIC dans notre quotidien et la nécessité d’adopter ces outils très pratiques qui révolutionnent les relations entre les hommes dans ce qu’il est convenu d’appeler « le village planétaire ».

Un tour d’horizon sur les blogs en Afrique de l’ouest a été proposé par Judith Lenti, chargée de projet Ipao, Laye kanté chargé des TIC et réseaux à Enda, le Pr Kwami Ahiabenu II de l’Institut international des TIC et du journalisme (Ghana) et enfin le journaliste Patrick Djossou du Bénin.

Une cinquantaine de personnes , hommes et femmes des médiats francophones et anglophones d’Afrique de l’Ouest et des représentants d’organisation intervenant dans les secteurs des médiats et des TIC assistent à cet atelier . Il est organisé dans le cadre du projet de Portail Ouest africain (Haayo) et bénéficie du financement de l’organisme OSIWA et l’IPAO .

Les objectifs sont de promouvoir l’usage des blogs et des nouveaux outils de communication interactive en vue d’une meilleure gouvernance en Afrique de l’Ouest . Il s’agira également de renforcer la production des journalistes d’Afrique de l’ouest sur le sujet des Technologies de l’Information et de la Communication. Enfin une question qui était déjà introduite hier dans les premiers échanges « l’émergence du journalisme citoyen » et ses impacts sur la pratique du journalisme fera l’objet d’une réflexion élargie dans cet atelier. Cette rencontre aura entre autres activités de réflexion des aspects pratiques avec l’apprentissage et le perfectionnement sur l’utilisation des blogs, podcast(ou baladeurs) ainsi que les nouveaux logiciels numériques de communication.

Jean Pires

(Source : Le Soleil, 14 décembre 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)