twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Médiation OQSF : Orange mobile finance et Wave exigent l’annulation des tarifications avant tout dialogue, les prestataires disent niet….

mardi 15 juin 2021

Allons-nous vers un combat mortel, comme tout porterait à le croire. L’Observatoire de la qualité des Services financiers (OQSF) a réuni à son siège les opérateurs de transfert, prestataires, associations de consommateurs pour décrisper la tension financière causée par la nouvelle grille de tarification mise en place par les prestataires de services à la suite de la baisse des revenus de transfert par Orange.

Au moment où nous écrivons ces lignes, les parties sont en conclave, à l’abri des oreilles indiscrètes. Mais des infos qui nous parviennent font état de l’exigence de Wave et de Orange, à savoir l’annulation des mesures tarifaires des prestataires avant toute négociation.

Une idée que ne partagent pas les prestataires qui pourtant dans leur propos liminaire ont souligné que le but de ces mesures était de provoquer les opérateurs pour la tenue d’un cadre de concertation tripartite. Wave souligne qu’il distribue l’essentiel de ses revenus aux réseaux d’agents. La mission de Wave, c’est l’inclusion financière et Wave se dit content que ses concurrents le retrouvent dans sa politique de baisse de la tarification.

Et le représentant d’Orange de dire que l’arrivée de Wave a fait un impact et l’opérateur a tardé à réagir. C’est pourquoi en février 2021, ils ont fait un premier pas, en baissant leurs tarifs au bénéfice des consommateurs.

Avec cette mesure adoptée par les prestataires, Orange souligne que revoir son business plan lui coûterait beaucoup d’argent et de perte. Toutefois, Orange rappelle aux prestataires qu’aujourd’hui, ses tarifs ont complètement baissé.

Nous y reviendrons...

(Source : Dakar Actu, 15 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)