twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauritanie : le gouvernement mobilise les opérateurs mobiles sur l’amélioration de la qualité de service

vendredi 13 janvier 2023

La transformation numérique a accéléré les besoins des entreprises et des populations en services télécoms de qualité. Le gouvernement mauritanien veut encourager les opérateurs télécoms à améliorer la qualité de leurs services pour mieux répondre à la demande croissante.

Le ministère mauritanien de la Transformation numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’administration a lancé, jeudi 12 janvier, des consultations sur les infrastructures de fibre optique. Ces assises qui ont vu la participation des opérateurs de télécommunications visent notamment à améliorer la qualité des services télécoms fournis à la population.

Selon les médias locaux, ces consultations interviennent alors que se multiplient les critiques sur la qualité des services fournis par les opérateurs de télécommunications dans le pays. Selon le gouvernement, la mauvaise qualité des services télécoms est essentiellement due à la faiblesse des infrastructures et l’absence de coordination entre les différents opérateurs.

Cette initiative du gouvernement intervient environ un mois après que l’Autorité de Régulation a publié les résultats d’une mission de contrôle de la qualité des services offerts par les opérateurs de communications électroniques effectuée du 1er au 30 novembre 2022. Le régulateur a ensuite «  procédé à la notification des griefs aux opérateurs Mauritel SA, Mattel SA et Chinguitel SA, les informant de son intention d’appliquer des sanctions en raison des manquements constatés et leur donnant la possibilité de consulter le dossier afin de présenter les observations éventuelles, dans un délai de dix jours  ».

En 2022, Nouakchott avait déjà demandé aux opérateurs de respecter les obligations contenues dans leurs cahiers des charges, en ce qui concerne la couverture réseau et la qualité de service.

A travers cette initiative, le gouvernement mauritanien entend améliorer la qualité des services télécoms fournis à la population dans un contexte marqué par l’accélération de la transformation numérique et la demande croissante en connectivité à haut débit. L’exécutif a investi dans des infrastructures de base, notamment la connexion du pays à un second câble de fibre optique pour renforcer le câble African Coast to Europe (ACE) auquel il s’est connecté en 2011 et dont il dépend essentiellement pour les services Internet à haut débit.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 janvier 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik