twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauritanie : Une panne provoque de longues coupures d’Internet

lundi 2 mars 2020

Depuis jeudi 27 février, la Mauritanie est privée d’internet à haut débit. Selon l’autorité de régulation des télécommunications, l’interruption est due à une panne sur le câble sous-marin à fibre optique qui relie l’Europe à l’Afrique. La Mauritanie dépend essentiellement de ce câble pour les services d’internet fournis par la 3G et la wifi, d’où d’importants désagréments pour les usagers.

La panne a été localisée à 25 km des côtes mauritaniennes. Les activités économiques et commerciales sont paralysées dans tout le pays par l’arrêt de la fourniture des services Internet.

Les petits commerçants de Nouakchott sont les plus affectés : « On ne bosse pas. J’ai ma boutique ici, à côté, j’ai des clients qui viennent. Et avec cette coupure, actuellement, je ne travaille pas. Depuis trois jours, je traîne ; je ne bosse pas », nous raconte l’un d’eux.

Une situation identique pour cet autre usager impacté : « L’Internet est coupé et donc, depuis deux ou trois jours, on n’arrive pas à envoyer des mails. On reste au bureau, on attend une heure, deux heures de temps avant que les mails arrivent. Le matin à l’aube, quand tu te lèves, tu as un peu d’Internet qui est un peu stable et là tu arrives à envoyer des mails et à en recevoir mais à part ça, dans la journée, c’est mort ».

Les techniciens chargés de la gestion du câble sous-marin affirment avoir alerté la société internationale qui en assure la maintenance. Joint par RFI, l’un des ingénieurs en charge du câble pour la Mauritanie dit, de son côté, que « la procédure a été lancée... nous avons pu avoir le bateau qui doit arriver pour faire cette réparation ».

Le bateau se trouve actuellement dans les eaux britanniques. Il doit faire mouvement vers la Mauritanie dans les prochains jours. L’autorité de régulation des Télécoms envisage le rétablissement des services Internet dans une dizaine de jours.

(Source : RFI, 2 février 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)