twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauritanie/Télécoms : un quatrième opérateur de téléphonie en gestation

samedi 29 septembre 2018

Un quatrième opérateur de téléphonie devrait s’installer sur le marché mauritanien d’ici la fin de cette année. Projet conduit par un groupe d’hommes d’affaires mauritaniens, sa mise en service devrait intervenir une fois que les procédures techniques et administratives auront été effectuées.

Des hommes d’affaires mauritaniens se mobilisent actuellement pour investir afin de lancer un quatrième opérateur de téléphonie sur le marché de la Mauritanie. D’après des sources proches des services de télécommunications du pays, ceux-ci sont déjà prêts pour mobiliser les capitaux nécessaires au projet et comptent mettre en service le prochain réseau après avoir effectué les procédures techniques et administratives. Un projet qui laisse dubitatif certains observateurs.

En effet, non seulement, aucun appel d’offre n’a été lancé en ce sens, mais aussi, le secteur des télécommunications en Mauritanie est complexe. Déjà, depuis plusieurs années, les 3 opérateurs traditionnels exerçant dans le pays, à savoir Mauritel, Mattel, Chinguitel, entretiennent des relations souvent compliquées avec l’autorité de régulation (ARE). Ils sont souvent accusés par cette dernière de « mauvaise qualité du service ».

Selon les données statistiques de cette année, les trois sociétés ont une dette évaluée à 42,5 millions d’ouguiyas, alors même qu’elles doivent opérer des mises à niveau.

Rappelons que le secteur est essentiellement détenu par des compagnies étrangères. Mauritel est détenu à 51% par le groupe Maroc Telecom, 46% par l’Etat Mauritanien et 3% par les employés. Même schéma pour Mattel qui est détenu à 51% par Tunisie Telecom et 49% par les privés mauritaniens. Quant à Chinguitel qui est une filiale de Sudatel, elle est constituée de capitaux soudanais et mauritaniens.

Sylvain Vidzraku

(Source : La Tribune Afrique, 29 septembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)