twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maurice annonce une série de mesures pour accélérer sa transformation numérique

lundi 15 juin 2020

Le gouvernement mauricien a prévu diverses actions fortes pour accélérer l’intégration numérique et le développement du pays. Au Parlement, le ministre des TIC et de l’Innovation a annoncé la formation prochaine de plusieurs organes de suivi, notamment l’Agence de transformation numérique.

L’île Maurice veut accélérer l’intégration des technologies de l’information et de la communication dans tous les pans stratégiques de la société. L’objectif est de susciter le développement socio-économique. Plusieurs actions pour y arriver ont été annoncées par le ministre des Technologies de l’Information, de la Communication et de l’Innovation Darsanand Balgobin, le 12 juin 2020 devant l’Assemblée nationale.

Au plan gouvernemental, le ministre a annoncé la création prochaine de l’Agence de transformation numérique de Maurice, sous l’égide du bureau du Premier ministre. Elle aura pour mission d’accélérer l’intégration des technologies digitales dans la société. Le Central Informatics Bureau, la Central Information Systems Division, l’IT Security Unit, le National Computer Board, la State Informatics Limited, et le Government Online Centre seront quant à eux complètement restructurés.

Un système de gestion électronique des documents est également annoncé pour faire du gouvernement une administration sans papier. « Notre objectif est de permettre aux fonctionnaires de disposer de tous leurs documents papier habituels sous forme numérique afin de rationaliser le flux de travail, et par conséquent d’améliorer la prestation de services à nos citoyens », a expliqué le ministre Darsanand Balgobin.

Les services publics seront d’ailleurs équipés d’un système de gestion électronique de file d’attente dans le but de fournir un service clientèle de qualité supérieure, d’accroître l’efficacité, de réduire le temps d’attente, et d’offrir une meilleure expérience au client.

Dans le secteur privé, Darsanand Balgobin a annoncé la création prochaine d’un parc technologique à Côte d’Or, un fonds de technologie et d’innovation et l’introduction d’un plan de transformation du secteur public par le Mauritius Research and Innovation Council (MRIC). Ces organes encourageront l’entrepreneuriat numérique et contribueront à développer l’auto-emploi des jeunes.

(Source : Agence Ecofin, 15 juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)